Lancement d’Agripreneur 3.0 : Pour plus d’employabilité aux jeunes & pour la promotion de l’investissement agricole

1
1079
Agripreneur 3.0

La GIZ, qui fait partie de la Coopération Allemande au Développement, en partenariat avec le Ministère de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et de l’Economie Sociale et Solidaire et en collaboration avec l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant ANETI et l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles APIA lancent « Agripreneur 3.0 ».

« Agripreneur 3.0 » est un projet qui vise la promotion de l’entreprenariat dans les domaines liés à l’agriculture durable et innovante chez les jeunes, notamment dans les milieux ruraux et défavorisés en termes de taux de développement et de chômage.

Cette nouvelle édition du projet Agripreneur voit le jour dans un contexte international fortement marqué par la crise sanitaire de la covid-19. Une crise pendant laquelle les secteurs agricole et agroalimentaire ont fait leurs preuves en démontrant leur haut potentiel, leur vitalité et leur endurance, quand tous les autres secteurs vitaux ont été impactés par la pandémie et ses répercutions. Cela étant, ce secteur aussi résistant que dynamique et qui joue un rôle crucial dans l’économie tunisienne n’attire toujours pas assez les jeunes et ne figure que très peu dans leurs projections de carrière, et ce malgré la considérable augmentation du taux de chômage qui a dépassé les 18% en 2020, et qui a même atteint les diplômés des universités.

Pour essayer de remédier à ce constat alarmant, la GIZ et ses partenaires d’exécution du projet « Agripreneur 3.0 » ont adopté une approche innovante et moderne de l’agriculture, susceptible d’intéresser les jeunes et de changer leur regard sur l’entreprenariat agricole. Pour ce faire, l’idée de ce projet a été fondée sur l’innovation et les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication NTIC dans le secteur agricole et les services qui en découlent.

Cette démarche faisant l’alliance entre innovation et agriculture, a permis à un nombre de participants à l’édition précédente « Agripreneur 2.0 », de faire de grands pas dans le lancement de leurs projets grâce à l’aide et à l’encadrement du projet. La réussite de la première édition a fortement encouragé ses initiateurs à en faire une nouvelle édition 3.0 pour en faire bénéficier à encore plus de jeunes qui remplissent les critères de sélection suivants : jeunes tunisiens et tunisiennes de moins de 40 ans, ayant la volonté de lancer leurs propres projets dans des domaines liés au secteur agricole dans l’un des Gouvernorats suivants : Le Kef, Beja, Kairouan, Kébili, Tozeur et Mahdia.

Il est à noter que l’inscription pour ce projet ne concerne pas uniquement les jeunes diplômés, et que les jeunes non-diplômés peuvent également s’inscrire.

Ceux et celles qui  remplissent les critères de sélection et qui veulent s’inscrire dans « Agripreneur 3.0 » et bénéficier de l’encadrement, la formation et l’accompagnement personnalisé qu’offre ce projet pour traduire leurs projets sur le terrain, et ce indépendamment du fait qu’ils aient une idée concrète avec un plan d’affaires, ou une idée qui doit être améliorée, ou même la simple volonté de se lancer dans le secteur précité, peuvent remplir le formulaire d’inscription disponible sur le site web du projet : www.agripreneur.tn.

Tous les candidat.e.s peuvent par ailleurs rejoindre la page Facebook du projet Agripreneur 3.0 pour tout complément d’information.

Rating: 4.5/5. From 1 vote.
Please wait...

1 COMMENTAIRE

  1. Je crois qu’il faut d’abord commencer par une initiation à l’entreprenariat en général et en particulier celui qui est lié aux travaux d’infrastructures et équipements de génie rural (création des systèmes d’alimentation en eau potable rurale, installation des équipements et réseaux d’irrigation, réalisation des équipements à la parcelle pour économie en eau, conception et mise œuvre des systèmes d’assainissement rural, conception et réalisation des travaux de protection des habitants, des champs, des infrastructures, des équipements et des villages contre les inondations et les pollutions, …).
    In faudrait comme même:
    – donner une liste non exhaustive des types d’Agripreneurs: travaux de sol, production de plants, semi et plantation, culture et cueillette, stockage et conservation, transformation, …
    – donner les particularités de l’Agriprenariat par rapport à l’entreprenariat en matière de création, d’organisation, de financement, de gestion, …

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here