L’AICTO organise la deuxième édition du Sommet Régional IPv6 : Contexte, défis, opportunités et perspectives

0
561

L’Organisation Arabe des technologies de l’information et de la communication (AICTO) en partenariat avec le Forum IPv6 ont organisé la deuxième édition du Sommet Régional IPv6, et ce le 9 mai 2023 au Four Seasons Hotel Gammarth à Tunis.

L’organisation de cet événement de haut niveau s’inscrit dans le cadre de la sensibilisation à l’importance d’utiliser le sixième protocole Internet, compte tenu de la lenteur des États arabes à adopter des stratégies nationales pour le passage de la quatrième à la sixième version. Il est donc devenu nécessaire d’intensifier les efforts, faire connaître les avantages de IPv6, collaborer à l’élaboration de politiques et de mesures incitatives pour promouvoir son adoption, planifier soigneusement cette transition et réaliser les investissements nécessaires pour assurer une transition sans heurt.

Lors de cette deuxième édition de ce sommet, il a été annoncé la création du Conseil arabe pour la version 6 du protocole Internet (IPv6 Arab Enhanced Council), dont l’objectif principal est de mettre en évidence les avantages pour les économies arabes, d’augmenter le taux d’adoption de la version 6 du protocole Internet et de contribuer à réduire l’écart avec les pays développés.

Le sommet a connu une large participation de délégations de haut niveau et d’experts dans le domaine de la région arabe et du reste du monde, avec la diffusion de l’événement en direct sur les réseaux sociaux.

Au cours de cette session, les meilleures expériences internationales ont été présentées pour tirer parti de leur succès dans l’adoption de l’adresse IPv6. De plus, le classement des pays et des opérateurs dans la région arabe, en termes de leur adoption de la version 6 du protocole Internet a été annoncé.

Les travaux de ce Sommet ont été ouverts par M. Mohamed Ben Amor, Directeur général de l’Organisation arabe des technologies de l’information et de la communication, M. Adnane Ben Halima, vice-Président en charge des relations publiques pour la région Méditerranée de Huawei Northern Africa, M. Mohamed Salah Ben Aissa, Secrétaire général adjoint et président du Centre de la Ligue arabe à Tunis, et M. Abdulbaset Albaour, Président de l’Autorité publique de la communication et de l’information de la Libye.

Les principales interventions ont été faites par des participants de haut niveau, comme M. Latif Ladid, Président et fondateur du forum IPv6, M. Mustafa Al Mahdi, Directeur des programmes du Bureau régional de l’UIT pour les États arabe, M. Yan Zhong, Directeur général adjoint de Huawei Tunisie et M. Oussama Samet, Directeur planification et ingénierie chez Tunisie Telecom.

La première séance a porté sur les défis posés par l’IPv6 dans le contexte de la transformation de l’économie numérique, avec la participation de M. Chaouki Chihi, Directeur général au sein du Ministère des TIC en Tunisie. La deuxième séance a été l’occasion de souligner les efforts et les contributions des organisations régionales et internationales au processus de transition vers la sixième version du Protocole Internet, qui a réuni des experts de premier plan, tels que M. Chafik Chaya, Directeur régional – Politique publique et affaires gouvernementales chez RIPE NCC et M. Ayman Ghoneim, Secrétaire général adjoint de la Fédération arabe pour l’économie numérique.

Lors de son allocution, M. Mohamed Ben Amor a souligné que la stratégie arabe pour l’économie numérique indique que “ la transformation numérique est considérée comme ayant un impact positif sur le PIB ”, cela montre clairement que l’IPv6 constitue la base de la numérisation de l’économie. Il a également fait savoir que le taux de déploiement d’IPv6 est faible et encore déséquilibré entre les pays arabes. Ainsi, la plupart des États membres arabes ont déjà défini individuellement leur stratégie IPv6 et créé leur conseil national IPv6 ou leur groupe de travail, alors que les défis identifiés sont communs et partagés par tous les États membres de la région arabe.

Au cours de ce sommet, l’Organisation arabe des technologies de l’information et de la communication a également annoncé le lancement du Conseil arabe pour la sixième version du protocole Internet (Arab IPv6 Council ), en collaboration avec son partenaire stratégique le Forum IPv6 ainsi que de nombreux partenaires régionaux spécialisés dans le domaine.La mission officielle du Conseil est de réduire la propagation déséquilibrée de l’IPv6 parmi les pays arabes et de placer la région arabe au même niveau que les principaux pays développés du monde à travers de nombreuses activités et programmes pratiques.

De son côté, M. Latif Ladid a évoqué l’urgence de créer une plateforme régionale de dialogue pour aider à la mise en œuvre de la stratégie de l’économie numérique arabe en développant un cadre régional IPv6 comme outil pratique d’harmonisation, d’alignement et de coordination. Cela permettra aux pays arabes qui travaillent ensemble de surmonter ces défis communs et de partager les résultats puisqu’ils visent le même objectif.

M. Mohamed Salah Ben Aissa, a, quant à lui, affirmé qu’il est primordial de recueillir et inclure les stratégies, cadres et politiques adoptés par les principales parties prenantes de la Ligue arabe (réglementation des TIC, stratégie numérique 2030, contenu numérique, cybersécurité, TIC, développement durable, contribution du Conseil économique arabe…) ainsi que les principaux défis partagés par tous les États membres arabes, puis en déduire les exigences à imposer aux réseaux IP afin de concevoir un  » cadre régional IPv6″ sous la forme d’un « plan directeur régional IPv6 « .

Enfin, M. Adnane Ben Halima, a appelé à améliorer la formation et les compétences en matière d’IPv6 dans la région arabe afin de mettre à disposition la communauté d’experts et de praticiens certifiés en IPv6 qui est demandée et nécessaire pour aider les parties prenantes publiques et privées à mettre en oeuvre la stratégie numérique arabe.

M. Adnane Ben Halima a indiqué que Huawei avait toujours été un pionnier dans l’IPv6 dans le but principal d’accélérer la normalisation IPV6. Il a attesté : “ Huawei s’engage pour l’avenir à construire une ère entièrement connectée et ultra-intelligente qui aura un impact positif sur le travail et la vie des gens et apportera la prospérité et le développement économiques. De plus, Huawei est disposé à promouvoir l’évolution continue de l’IP de nouvelle génération pour garantir une meilleure qualité et un niveau plus sécurisé, afin que les gens puissent utiliser Internet avec la même confiance et que le monde puisse communiquer et se développer sans aucune barrière ”.

Parallèlement à ce sommet, l’AICTO tiendra les réunions de la (26ème) session de son Conseil exécutif. Il accueillera également les réunions de l’équipe arabe des affaires Internet, les 10 et 11 mai 2023 en Tunisie afin de discuter de la stratégie arabe de cybersécurité en vue de son adoption par les différents pays arabes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here