L’administration publique, le cauchemar des PME tunisiennes !

0
1769
CJD-PME

Le Centre des jeunes dirigeants (CJD) et la Konrad Adenauer Stiftung ont récemment procédé à la présentation des résultats de la troisième édition de l’enquête annuelle effectuée auprès des PME tunisiennes par l’institut One to One for Research and Polling relative à leur satisfaction par rapport au rendement de l’administration tunisienne.

Ce sondage a été réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 501 PME implantées en Tunisie, du 22 octobre au 16 novembre 2018, en prenant en considération six critères qui sont la satisfaction globale, l’efficacité, la qualité d’accueil, la rapidité du service, la clarté des procédures et la digitalisation.

Les résultats démontrent que 77,2% des PME estiment que l’administration publique est un obstacle à leur développement. Le top 3 des administrations publiques comporte la recette des finances avec une note de 63,85 sur 100, le bureau d’emploi (Bnec) avec 63,81 points sur 100 et la Banque Centrale de Tunisie (BCT) avec ses 63,79 points sur 100. En queue de peloton on retrouve le Tribunal de Première Instance, la douane et les municipalités.

Avec une moyenne générale de 59,90 sur 100 aucune administration publique n’a atteint un degré de satisfaction acceptable. D’autant plus que près de 30% des PME affirment qu’elles ont été incitées à recourir à des actes de corruption par les services administratifs tunisiens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here