La valeur ajoutée des certifications professionnelles internationales : Vers un changement de mindset ?

0
793
Lamjed BEN MBAREK

Des confusions énormes dans l’esprit des étudiants et des professionnels dans le domaine de la formation professionnelle. La majorité ne fait pas la distinction entre une attestation de formation, un certificat de formation et leur utilité par rapport à un diplôme universitaire.

La confusion peut résulter de la similarité de ces termes et leur utilisation interchangeable dans certains contextes. Faut-il favoriser une certification internationale de compétence par rapport à l’obtention d’un diplôme universitaire supplémentaire ?  Certaines formations débouchent sur l’obtention d’une attestation de formation professionnelle, d’autres sur un certificat de formation professionnelle internationale ou d’université : quelles sont alors les différences entre tous ces documents ? Correspondent-ils à un vrai diplôme ?

Une attestation de participation ou de formation est délivrée par un organisme de formation agréé en fin d’une formation courte pour attester la présence du participant à la formation et son satisfaction aux exigences minimales de participation. Cependant, cette attestation n’a pas de valeur officielle, contrairement à un diplôme ou un certificat professionnel international ou d’université. En général, une attestation de participation ne confirme pas que le participant a acquis les compétences nécessaires pour réussir dans le domaine de la formation suivie. C’est un document informel qui n’a aucune reconnaissance officielle. La crédibilité de l’attestation de formation tire sa légitimité de la notoriété du formateur qui a animé la formation. Elle est d’autant plus crédible lorsqu’elle est obtenue dans le cadre d’une formation dispensée par un organisme connu et prestigieux. Il est donc important de bien vérifier l’utilité de l’attestation de participation avant de suivre une formation.

Cependant, une certification internationale est une reconnaissance officielle et souvent reconnue à l’échelle mondiale de la compétence dans un domaine particulier. La certification professionnelle internationale est délivrée par des organisations professionnelles accréditées, reconnues au niveau international et visant à attester de la maîtrise des compétences nécessaires pour exercer une profession spécifique. Cette certification peut être obtenue en passant un examen standardisé. Les certifications professionnelles internationales sont souvent axées sur certains domaines tels que l’informatique et la gestion de projet. Dans le domaine de la finance et la comptabilité, il existe des certifications internationales, considérées comme un passeport international des compétences telles que le Certified Financial Analyst (CFA) délivré par le CFA Institute, le Financial Risk Management (FRM) délivré par le GARP, le US Certified Public Accountant (US CPA) délivré par la NASBA. Elles sont obtenues en passant un examen et en remplissant certains critères d’expérience professionnelle et de formation.

En effet, avec la montée du travail à distance depuis la crise sanitaire, les apprenants se trouvent plus à l’aise à suivre les cours de préparation en ligne et à passer les examens en mode Remote. Ce mode d’apprentissage est beaucoup plus flexible, moins couteux que celui en présentiel et plus accessible puisqu’il touche la majorité des apprenants, même ceux qui n’ont pas accès à des cours en présentiel en raison de leur mobilité professionnelle. Les certifications professionnelles internationales sont largement reconnues par les employeurs du secteur concerné et offrent de nombreux avantages aux cadres, notamment une reconnaissance mondiale, des meilleures perspectives de carrière, l’acquisition de compétences spécifiques, la mise à jour des connaissances, l’accès à un réseau professionnel mondial et une évolution de la rémunération. Obtenir une certification professionnelle internationale est un investissement judicieux également pour l’entreprise, notamment en termes d’amélioration de la qualité, d’avantage concurrentiel et de conformité aux normes.

De l’autre côté et pour une période moins courte que la certification internationale et ayant une notoriété incomparable à celle d’un certificat ou une attestation de participation, se trouve le certificat professionnel d’université. Il est délivré par une université qui atteste de la réussite d’un programme d’études spécifique dans un domaine donné et est souvent axé sur l’acquisition de connaissances et de compétences spécifiques dans un domaine académique particulier. Les certificats d’université peuvent être proposés dans divers domaines tels que la gestion, la finance, la technologie, la santé, etc. Ils sont généralement délivrés à la fin d’un programme d’études et peuvent être utilisés pour améliorer les compétences professionnelles ou pour poursuivre des études supérieures. Un certificat d’université est beaucoup plus reconnu qu’une simple attestation de participation donné par un centre de formation agréé. 

En revanche, ce certificat d’université est à ne pas confondre avec le diplôme universitaire. Ce dernier est un document officiel délivré également par une institution académique à la fin d’un programme d’études. Le diplôme est généralement reconnu comme une preuve de réussite d’un niveau d’éducation spécifique et est souvent nécessaire pour poursuivre des études supérieures ou pour accéder à certains emplois. Si les diplômes correspondent à un niveau d’études, la certification, elle, atteste que celui qui la possède détient les compétences nécessaires à l’exercice d’un métier précis. Le niveau d’étude reconnu par un diplôme est déterminé par la moyenne des notes obtenues dans les différentes matières même en la présence de notes hétérogènes.

Il est donc important de bien comprendre les différences entre ces termes pour choisir la formation appropriée en fonction des objectifs professionnels de chacun. Certainement le processus de la certification internationale est beaucoup plus long qu’une formation professionnelle mais sa valeur ajoutée est incomparable même par rapport à l’ajout d’un diplôme universitaire supérieur. La certification internationale à valeur scientifique irréprochable permet de générer un CV à valeur probante.  Les entreprises de nos jours n’ont pas besoin de travailleurs surdiplômés mais plutôt de compétences validées par des standards internationaux. Un passeport de compétences international permet également de favoriser la mobilité et l’insertion professionnelle des actifs. La transformation digitale menace les emplois actuels qui présentent un risque d’obsolescence des compétences dans l’avenir. Face à cette situation, acquérir et faire valoir de nouvelles compétences apparaît plus que jamais nécessaire. 

En résumé, un certificat de compétences est délivré pour attester des compétences spécifiques dans un domaine particulier, une certification internationale est une reconnaissance officielle de compétence à l’échelle mondiale et un diplôme est un document officiel délivré par une institution académique à la fin d’un programme d’études.

Par : Lamjed Ben Mbarek 

Expert comptable Membre de l’OECT

Associé Grant Thornton Tunisie

Mai 2023

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here