La Tunisie vise une expansion majeure de ses exportations vers l’Afrique grâce à la ZLECAF

0
1280

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Tunis (CCIT) a récemment délivré 15 certificats d’origine en 2023, destinés aux marchés du Cameroun, de la Tanzanie et du Ghana.

S’exprimant lors de l’ouverture d’un atelier consacré à « La Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) », Mounir Mouakhar, président de la CCIT, a révélé qu’à partir de janvier 2024, les certificats d’origine, des documents essentiels pour les exportateurs, seront délivrés électroniquement.

Cette initiative vise à simplifier les procédures et à réduire les délais pour les entreprises tunisiennes cherchant à s’implanter sur les marchés africains.

Le président de la CCIT a souligné l’ambition de la Tunisie d’augmenter ses exportations vers l’Afrique, visant à passer de 3% actuellement à 20% du total de ses exportations.

Actuellement, seuls les secteurs de l’alimentation, de la céramique et des produits chimiques profitent des accords de la ZLECAF.

Mounir Mouakhar a souligné l’importance des opportunités offertes par le marché africain, notant que le commerce intra-africain ne représente actuellement que 14,4% du total des exportations du continent.

Selon la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), la ZLECAF, pourrait augmenter le commerce intra-africain de 33% et réduire le déficit commercial du continent de 51%. Avec une population de 1,2 milliard de consommateurs, la ZLECAF offre la possibilité aux pays africains de sortir 30 millions de personnes de l’extrême pauvreté et d’augmenter les revenus de 68 millions d’autres vivants avec moins de 5,50 dollars par jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here