La Tunisie signe un accord de prêt de 268,4 millions de dollars pour le projet ELMED d’interconnexion avec l’Italie

0
919

La Tunisie et l’Italie ont signé un accord de prêt d’une valeur de 268,4 millions de dollars (équivalent à 825,73 millions de dinars) pour financer le projet d’interconnexion Tunisie-Italie (ELMED).

Le ministre de l’Économie et de la Planification, Samir Saied, et Alexandre Arrobbio, Représentant résident de la Banque mondiale (BM) en Tunisie, ont été les signataires de cet accord.

Ce projet vise à renforcer les réseaux électriques de la Tunisie et de l’Europe, et il joue un rôle essentiel dans le soutien du marché des énergies renouvelables en Tunisie, contribuant ainsi à son développement durable et à sa stratégie de lutte contre le changement climatique.

Lors d’un événement de haut niveau à Tunis pour le lancement du cadre de partenariat pays 2023-2027 pour la Tunisie, Alexandre Arrobbio a souligné que le financement de 268,4 millions de dollars pour le projet ELMED avait été approuvé par le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale le 21 juin 2023.

Il a également été précisé que ce projet était le premier à être réalisé dans le cadre du nouveau Cadre de partenariat pays (CPF) 2023-2027 annoncé la semaine précédente.

Arrobbio a souligné que l’un des objectifs principaux de la Banque mondiale, dans le cadre de l’application du nouveau CPF, était de soutenir la transition énergétique 2035 du gouvernement tunisien, qui visait à atteindre une part de 35 % d’énergie renouvelable dans la consommation totale d’électricité.

Le financement fourni par la Banque mondiale couvrira une partie des investissements nécessaires à la construction de la station principale de conversion et des sous-stations associées du côté tunisien, ainsi qu’une assistance pour établir l’interconnexion.

Dans le cadre de cette assistance technique, la Banque mondiale envisage également d’aider à la création d’un Centre d’excellence pour l’énergie renouvelable en Tunisie, qui servira de centre de formation pour les projets d’énergies renouvelables dans la région nord-africaine.

Outre la Banque mondiale, le projet ELMED bénéficie également du soutien du gouvernement italien, de l’Union européenne, de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), de la Banque européenne d’investissement (BEI) et de la Banque allemande de développement (KfW).

De plus, un financement additionnel de 25 millions de dollars provenant du Fonds vert pour le climat a été mobilisé dans le cadre de l’Initiative d’atténuation des risques liés aux énergies renouvelables durables.

Nous rappelons que le 15 juin 2023, le Groupe de la Banque mondiale a lancé un nouveau cadre de partenariat-pays (CPF) avec la Tunisie, qui vise à soutenir le plan de développement économique du gouvernement sur une période de cinq ans. Ce CPF, s’appuyant sur le plan de développement 2023-2025 de la Tunisie et sa vision 2035, vise à créer des emplois de qualité par le secteur privé, à renforcer le capital humain, à améliorer la résilience au changement climatique et à réduire les émissions de carbone.

Doté d’une enveloppe annuelle de 500 millions de dollars, le CPF sera mis en œuvre conjointement par la Banque mondiale, la Société financière internationale (IFC) et l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA). Des investissements de l’IFC et des garanties de la MIGA viendront s’ajouter à ce montant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here