La Tunisie prépare le déploiement de la 5G

0
1793

La Tunisie prépare actuellement sa feuille de route pour le déploiement de la 5G dans le pays, qui devrait être annoncée dans les prochaines semaines.

Le ministre des Technologies de la Communication, Nizar Ben Neji, a expliqué que cette feuille de route fixe les modalités et les dates d’implémentation de cette technologie, qui devrait être introduite en Tunisie en 2024.

Les expériences pilotes ont déjà été compensées avec les opérateurs de télécommunications, et le déploiement de la 5G en Tunisie se fera de manière progressive en fonction des besoins des différents types d’utilisateurs, comme les entreprises et les administrations.

Lors d’une intervention lors du Sommet des TIC 2023, le ministre a souligné que la 5G garantira une montée en débit très significative, une connectivité ultra-rapide, une latence réduite et une capacité accrue, ce qui ouvrira la voie à de nouvelles possibilités et applications, en particulier dans le domaine de l’Internet des Objets et des objets connectés.

Le ministre a également rappelé les principaux axes de la stratégie nationale digitale mise en place par son département, qui vise à moderniser et compléter la législation régissant le domaine du numérique, à assurer l’inclusion financière et numérique des citoyens, à développer l’infrastructure numérique et à mieux connecter les secteurs non encore connectés et les régions mal desservies.

La stratégie vise également à renforcer la capacité d’hébergement des centres informatiques nationaux et sectoriels, à favoriser la mise en place d’une stratégie nationale pour le Cloud et la Cloudification des services et des applications nationales, à accélérer la digitalisation de l’administration, à sécuriser le cyberespace national, à assurer la souveraineté numérique et à instaurer un climat de confiance numérique essentiel à la mise en œuvre des projets de numérisation.

Enfin, la stratégie prévoit la mise en place d’un modèle de gouvernance basé sur les données à travers l’exploitation des big data et le développement des systèmes d’intelligence artificielle, le renforcement des capacités dans le domaine du numérique et la facilitation de la reconversion professionnelle vers les métiers du numérique, outre le développement d’un écosystème entrepreneurial numérique et l’encouragement à l’innovation et à l’initiative privée dans ce domaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here