La Tunisie forge son avenir énergétique : Adoption de trois accords de prêts majeurs

0
354
ARP-promoteurs de projets publics

 

La Tunisie franchit une étape majeure vers son avenir énergétique avec l’approbation par l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) de trois projets de loi cruciaux.

Ces décisions, prises lors d’une séance plénière, concernent des accords de prêts accordés par des institutions financières internationales renommées, à savoir la BERD, la BIRD et le KFW, en faveur de la Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz (STEG).

Ces financements sont destinés à soutenir le projet d’interconnexion électrique entre la Tunisie et l’Italie (ELMED) ainsi que le développement du secteur des énergies renouvelables.

Le premier projet de loi, largement soutenu par 105 voix pour, 11 contre et 8 abstentions, concerne un accord de garantie entre la République tunisienne et la BERD pour un prêt de 45 millions d’euros. Ce financement contribuera à la réalisation du projet d’interconnexion électrique Tunisie-Italie ainsi qu’au renforcement du système d’énergie renouvelable. Il permettra notamment la construction d’un câble sous-marin de transmission d’électricité haute tension d’une capacité de 600 MW, s’étendant sur 200 km entre les deux pays.

Le projet ELMED, dont le coût total avoisine les 1014 millions d’euros, est financé à travers des dons et des prêts de la STEG et de Terna, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité italien. Il s’inscrit dans le cadre du plan de développement socio-économique 2023/2025 et de la stratégie nationale énergétique à l’horizon 2050. En favorisant les échanges d’électricité avec l’Europe, ce projet contribuera à réduire les coûts de l’électricité pour les ménages tunisiens et ouvrira de nouvelles opportunités pour les entreprises locales dans le secteur des énergies renouvelables.

Le deuxième projet de loi, soutenu par 107 voix pour, 13 contre et 7 abstentions, concerne un accord de garantie entre la Tunisie et la BIRD pour un prêt de 20 millions de dollars, octroyé par le Fonds vert pour le climat à la STEG. Ce financement supplémentaire renforcera encore le projet d’interconnexion électrique Tunisie-Italie et le développement des énergies renouvelables.

Le troisième projet de loi, adopté avec 105 voix pour, 14 contre et 7 abstentions, porte sur un accord de garantie entre la Tunisie et la KFW pour un prêt de 35 millions d’euros. Ce soutien financier permettra également d’avancer dans le projet d’interconnexion électrique et dans le développement des énergies renouvelables, consolidant ainsi la position de la Tunisie sur le marché euro-méditerranéen de l’électricité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here