La Tunisie et ACWA Power unissent leurs forces pour développer l’hydrogène vert

0
499

La Tunisie vient de conclure un protocole accord avec la société saoudienne ACWA Power, reconnue pour son expertise dans le dessalement d’eau et le développement de projets d’énergies renouvelables.

Paraphé par la ministre tunisienne de l’Industrie, des Mines et de l’Énergie, Fatma Thabet Chiboub et Marco Arcelli, directeur général d’ACWA Power, cet accord vise à explorer la faisabilité d’un projet ambitieux.

Ce nouveau projet qui s’inscrit dans la stratégie nationale de la Tunisie en matière d’hydrogène vert, permettra de produire jusqu’à 600 000 tonnes d’hydrogène vert annuellement en trois phases, en vue de son exportation vers l’Europe.

Ce partenariat prévoit également que la société saoudienne développera, exploitera et entretiendra des unités de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, d’une capacité totale de 12 GW.

Ces installations comprendront des systèmes de stockage, des lignes de transmission, des usines de dessalement d’eau de mer, des électrolyseurs et des infrastructures pour se connecter au gazoduc principal.

La première phase de ce projet révolutionnaire consistera à installer 4 GW d’unités de production d’énergie renouvelable, 2 GW de capacité d’électrolyse, ainsi que des installations de stockage par batteries, pour une production initiale de 200 000 tonnes d’hydrogène vert par an.

Quant à l’acheminement de cet hydrogène produit, il est prévu d’emprunter les voies du corridor South2, un projet de pipeline identifié comme d’intérêt commun par l’Union européenne. Ce corridor relie la Tunisie à l’Italie, à l’Autriche et à l’Allemagne, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives pour le marché de l’hydrogène vert tunisien vers l’Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here