La Tunisie attire 2522,3 MD d’investissements en 2023

0
582
FIPA

Selon les données de l’Agence de Promotion de l’Investissement Extérieur (FIPA), recueillies par l’Agence Tunis-Afrique Presse, la Tunisie a surpassé ses objectifs en attirant des investissements internationaux d’une valeur de 2500 MD.

En 2023, la Tunisie a enregistré une augmentation significative des investissements étrangers, atteignant un montant total de 2522,3 millions de dinars (MD), soit une hausse notable de 13,5% par rapport à l’année précédente.

Portefeuille et Investissements Directs Étrangers

La répartition des investissements se divise entre les investissements de portefeuille, qui ont enregistré une croissance significative, passant de 7,6 MD à 136,8 MD, et les investissements directs étrangers, en augmentation de 7,7%, atteignant ainsi 2385,5 MD.

La forte augmentation du portefeuille financier en 2023 est attribuée à l’augmentation des capitaux de trois sociétés privées cotées en bourse.

Secteurs en focus : Industries manufacturières, services, et agriculture

L’analyse sectorielle met en avant le secteur industriel, contribuant à hauteur de 62% au total des investissements internationaux, contre 30% avant 2011, en particulier les industries manufacturières, qui devance le secteur de l’énergie, représentant seulement 20% du total des investissements internationaux en Tunisie.

Concernant la baisse des investissements internationaux dans le secteur de l’énergie, il a souligné les défis liés à la réduction des opérations de prospection et au nombre limité de concessions d’exploration octroyées.

Les investissements internationaux dans les énergies renouvelables devraient augmenter, ayant atteint environ 30 millions de dinars l’année précédente.

Pour ce qui est du secteur agricole, la croissance significative à l’entrée en activité d’un projet hollandais de production de primeurs géothermiques dans le gouvernorat de Gabès. Ce projet, d’une valeur dépassant les 100 millions de dinars, est encore en phase de démarrage et verra son investissement progressif.

Concernant la distribution sectorielle des IDE, seuls les investissements dans le secteur de l’énergie ont connu une légère baisse de 4,3%. En revanche, les industries manufacturières ont attiré des investissements à hauteur de 1480,3 MD, enregistrant une augmentation de 13,8% par rapport à 2022. Le secteur des services a également connu une hausse, attirant des investissements d’une valeur de 418,1 MD, comparé à 413,4 MD l’année précédente.

Malgré une amélioration, les investissements dans le secteur agricole restent relativement faibles, passant de 9,6 MD en 2022 à 17,9 MD en 2023.

Les investissements étrangers hors secteur énergétique ont permis la réalisation de 638 opérations d’investissement, totalisant 1916,3 MD et créant 14746 nouveaux emplois directs.

Les projets d’investissement comprennent 118 nouvelles initiatives évaluées à 216,1 MD, générant 5126 nouveaux emplois, et 520 projets d’extension d’une valeur totale de 1700,2 MD, créant ainsi 9620 nouveaux emplois.

Disparité dans la répartition des IDE

Sur le plan régional, la répartition des IDE montre une grande disparité, avec plus de 50% concentrés dans la région du Grand Tunis (973 MD), dont 544 MD dans le gouvernorat de Tunis et 460 MD dans la région du Nord-est.

 

La France occupe la première position parmi les pays contributeurs avec 610,5 MD, suivi du Qatar (293,7 MD), de l’Italie (263,4 MD), de l’Allemagne (237,9 MD), et des États-Unis (54,9 MD).

Ambitions futures : Objectifs de 2820 MD en 2024 et près de 3000 MD en 2025

Selon Hatem Souissi, directeur central à la FIPA, le pays a le potentiel d’attirer encore plus d’investissements compte tenu de ses moyens et capacités. Par ailleurs, la Tunisie s’efforce d’attirer des investissements internationaux, visant 2820 MD en 2024 et près de 3000 MD en 2025, selon les projections du responsable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here