La réussite des élèves au cœur de toutes les démarches de l’Académie du Lac et du Collège du Lac

0
463
Académie du Lac et du Collège du Lac

Après l’épisode inédite de la crise sanitaire liée au COVID-19, nous nous attendons à un retour des classes en septembre prochain. Il s’agira d’une autre rentrée, celle-ci toute particulière en raison des retrouvailles suite à la période de confinement qui nous a appris à mieux apprécier la classe et le présentiel. La reprise de l’école, c’est aussi du bonheur. Le bonheur de se retrouver, de retrouver une vie « normale » pour les enseignants, les élèves et leurs parents est largement palpable à travers les commentaires des parents dans les forums des réseaux sociaux. Ce sera une vraie rentrée et un moment fort pour l’école. Après ces quelques mois d’incertitude, c’est avec soulagement et certainement beaucoup de plaisir que nous reprendrons la route de l’école.

L’épidémie de Covid-19 a confirmé le rôle essentiel de l’école. L’école est un lieu incontournable d’apprentissage, mais aussi de socialisation. Or, ce lien social construit grâce à l’école a été fragilisé.

Il reste tout de même le seul lieu où on apprend encore à faire et à construire la « société ». Nous avons la responsabilité́ de nous unir pour continuer à transmettre le savoir, développer les compétences et le savoir-être des prochaines générations mais aussi mettre à la disposition de nos élèves les outils nécessaires pour faire éclore leur plein potentiel.

Il est maintenant certain d’intégrer le numérique dans notre école. 

La question n’est pas de se demander s’il faut intégrer le numérique, mais plutôt comment le faire. Nous sommes conscients de la place de plus en plus grande que prend cette technologie. Il est grand temps que l’école s’adapte à cette réalité afin de former des jeunes aux compétences du 21e siècle.

Les parents engagés continueront à prendre leur place et exercer leur rôle de 1er encadrant de l’élève.

La direction, les cadres scolaires et l’APE (parents impliqués) dans l’instance scolaire sont résolument engagés à améliorer un réseau performant, mais encore perfectible. Aujourd’hui, la nouveauté doit se juxtaposer à la continuité.

Nous sommes prêts à travailler en collaboration pour mener à bien la transition, valoriser l’école, consolider les acquis, maintenir le processus d’amélioration continue et enregistrer des progrès.

Bien évidemment, si cette rentrée nous fait chaud au cœur, la vigilance s’impose. Il faut se prémunir pour éviter une seconde fois l’effet de surprise. Les directions des établissements de l’Académie du Lac et du Collège du Lac soulignent l’importance d’une préparation adéquate en cas d’une éventuelle seconde vague de COVID-19 ou équivalent. Nous avons su faire preuve d’une grande flexibilité et avons réussi à offrir un environnement d’apprentissage sécuritaire aux personnels de l’école et aux élèves. Advenant une seconde vague, il sera important d’assurer un meilleur encadrement afin de ne jamais perdre notre mission de vue : favoriser la réussite des élèves.

Nous avons le devoir de représenter, de faire reconnaître et de défendre les intérêts de nos élèves.  

L’expérience vécue durant ces derniers mois est unique et inédite. Le fonctionnement actuel pourrait s’avérer à géométrie variable.  

C’est pourquoi, il faut rendre à César ce qui appartient à César. Les Directions de l’Académie du Lac et du collège du lac tiennent à souligner l’effort colossal du personnel enseignant dans son déploiement en matière de numérique.

Plusieurs actions sont posées tous les jours dans nos écoles afin de faire en sorte que les outils technologiques soient utilisés au service des apprentissages pour viser la réussite. 

Il est donc fondamental de se préparer à toute éventualité afin de conserver notre rôle d’accompagnement des élèves en toute circonstance.

La volonté d’utiliser le numérique au service des apprentissages doit être présente et doit se développer davantage. Il faut ainsi se préoccuper du comment mettre en place les moyens pour soutenir et accompagner notre personnel.

Des applications éducatives sont utilisées par nos deux écoles. Les outils nécessaires sont présents. Nous espérons que la Stratégie numérique de l’Académie du Lac et du Collège du Lac puisse nous permettre de mettre des balises claires et de déployer des solutions concrètes afin de nous permettre de travailler en collaboration avec la communauté des parents. 

L’école post-covid doit donc renforcer sa dimension éducative, sociale et émancipatrice. 

Différentes hypothèses doivent être travaillées (situation revenue à la normale, circulation modérée du virus qui conduit à des foyers localisés et à des formes de confinement local, situation de circulation vive du virus qui conduit à un nouvel épisode de confinement généralisé) pour anticiper au mieux toutes les situations possibles et ne pas retrouver l’improvisation généralisée de ces derniers mois, les multiples organisations à mettre en œuvre dans des délais très courts. Des garanties sanitaires devront être apportées.

Nous demandons donc aux autorités de tutelles que :

  • des informations claires soient rapidement données aux écoles sur les conditions pédagogiques et sanitaires de préparation de la rentrée,
  • qu’un plan B (contexte sanitaire dégradé) soit aussi préparé pour que nos écoles ne se retrouvent pas à préparer en catastrophe une rentrée différente de celle qui était prévue.

En période « normale », ce travail est déjà très lourd. Dans le contexte actuel, et au regard de la charge de travail demandée par la préparation de plusieurs hypothèses, les réunions doivent se tenir sur des temps banalisés.

L’année 2020-2021 doit tenir compte de ces mois particuliers. Il est illusoire de penser que les programmes pourront être étudiés comme s’il ne s’était rien passé cette année : des savoirs construits dans des conditions difficiles.

Ce sont autant d’éléments qui plaident pour des aménagements de programme pour l’an prochain.

On ne construit pas des savoirs solides sur des bases fragiles : revoir les programmes c’est réaffirmer des objectifs intellectuels et méthodologiques forts, c’est aussi s’assurer que tous les élèves pourront acquérir un certain nombre de savoirs exigeants et éliminer le superflu. 

Ainsi, la rentrée doit être avant tout consacrée à la consolidation des apprentissages afin de ne pas creuser les écarts entre les élèves après le confinement. 

Mesdames, Messieurs les responsables, la rentrée scolaire se prépare et tout de suite !

Si l’incertitude plane encore sur les conditions sanitaires de rentrée, des certitudes s’affirment. L’enseignement à distance ne remplacera jamais la présence d’un adulte aux côtés des élèves, la classe est le lieu des apprentissages, et l’établissement est un lieu de socialisation et d’interactions.

Seule la réussite des élèves doit être au cœur de notre débat.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here