La FTTH sur tous les fronts pour relancer le secteur textile

0
1534

Lors de leur rassemblement du 4 mai dernier à Sousse,  528 Chefs d’entreprises représentant les 2/3 des 170.000 emplois du secteur Textile / Habillement, ont décidé à l’unanimité de prendre leur destin en main en engageant  la création de leur nouvel organe représentatif : la Fédération Tunisienne du Textile et de l’Habillement « FTTH ».

Le Conseil National Provisoire issu de ce rassemblement, réuni à Tunis le 12 mai, tient à rappeler les éléments de contexte suivant :

1/ Nos entreprises sont éprouvées par 6 années  d’insécurité, d’instabilité politique, de turbulences sociales et de détérioration de l’image du site TUNISIE.

Ainsi, et malgré notre grande expérience, notre savoir faire reconnu et notre compétitivité, plusieurs clients étrangers  ont quitté notre pays et 40 000 emplois ont déjà été perdus.

2/ Aujourd’hui, notre secteur a plus que jamais besoin de la contribution de toutes les parties pour passer ce cap difficile, retrouver le chemin de la croissance et reconquérir la place qui est la sienne sur le marché international.

En effet, il est désormais plus que certain que la pérennité des entreprises du secteur et de ses centaines de milliers d’emplois, est aussi la responsabilité :

-Des pouvoirs publics desquels les professionnels attendent depuis de longue date les mesures de facilitation et de soutien qui  leur ont été promises

-Du principal partenaire social de la FTTH (l’UGTT), sur lequel les professionnels du secteur, représentés par leur nouvel organe,  comptent pour arriver ensemble et dans un esprit de responsabilité, à assainir le climat social, à améliorer la compétitivité et à redonner VISIBILITE et CONFIANCE aux entrepreneurs et aux clients.

3/ L’une des priorités des industriels du secteur demeure la renégociation et la révision de l’accord salarial conclu le 10 Mars 2017 entre l’UTICA et l’UGTT.

Cet accord, s’il venait à être appliqué, ferait peser sur les sociétés une augmentation insoutenable d’au moins 12,36% de leur masse salariale (dont 6% avec effet rétroactif à partir d’août 2016),  et aurait ainsi  un impact désastreux sur les entreprises déjà essoufflées et sur les emplois existants. Ce pourquoi les représentants du secteur n’ont pas pu le ratifier et accepter qu’il soit mis en vigueur.

La FTTH déploiera  tous ses efforts pour arriver rapidement  à un compromis avec  son partenaire social, compromis qui permettrait d’améliorer le pouvoir d’achat des salariés du secteur  dont  le sort est l’un des soucis majeurs de la FTTH, tout en évitant de mettre en péril entreprises et emplois.

4/ Le Conseil National Provisoire salue la mobilisation exceptionnelle et sans précédant, dont font preuve les professionnels et remercie tous ceux qui rejoignent actuellement le mouvement, ceux qui apportent leur soutien financier et moral, et ceux qui  expriment sans cesse leur forte prédisposition  à contribuer à défendre notre industrie et à en assurer l’essor et la croissance.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here