La figue de Djebba célébrée à l’échelle internationale

0
202
Figue de Djebba

Dans la journée du mercredi 12 septembre 2018, l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et l’Association Tunisienne des Professionnels de l’Art Culinaire (ATPAC) ont tenu à inviter les grands noms de la gastronomie tunisienne et internationale pour célébrer la figue de Djebba avec la présence d’Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie.

Ce fruit, faisant partie du patrimoine culturel du village de Djebba situé au nord-ouest de la Tunisie, près de Béja, dispose désormais d’une notoriété qui dépasse les frontières du pays. On parle de 1000 cultivateurs et leurs familles qui cultivent la figue depuis le dix-septième siècle. Le microclimat de la région, très particulier, favorise la culture des figues de qualité, dont la variété Bouhouli, est protégée par une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), accordée par le Ministère de l’Agriculture. Cette distinction certifie la conformité du fruit à des exigences de qualité et de traçabilité.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet de grande envergure soutenu par le Ministère de l’Agriculture et par le GIF (Groupement Interprofessionnel des Fruits), avec l’appui du PAMPAT (Projet d’Accès aux Marchés des Produits Agro-Alimentaires et de Terroir), mis en œuvre à Djebba par l’ONUDI grâce au financement du SECO (Secrétariat d’Etat à l’Economie Suisse) pour un montant de 4,2 M€. L’objectif est de mettre en avant les attributs naturels et économiques de ce petit village tunisien, disposant désormais, grâce à ce fruit, d’un rayonnement international.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here