La crise de l’enseignement supérieur engendre la fuite de 4000 enseignants vers l’étranger

0
2540
crise de l’enseignement supérieur en Tunisie

L’année universitaire 2017-2018, a été marquée par une longue et interminable crise qui a secoué tout le secteur de l’enseignement supérieur, déstabilisant aussi bien les structures de l’Etat que les organisations syndicales. D’après la tournure des événements il était évident que les conséquences de cette crise allaient se faire sentir longtemps après son dénouement. Aujourd’hui, à l’issue d’un exercice universitaire riche en rebondissements et à l’aube d’une année universitaire qui s’annonce tendue le verdict vient de tomber, un total de 4000 enseignants universitaires tunisiens ont préféré quitter le pays à la recherche de nouvelles perspectives, plutôt que de poursuivre leurs carrières en demeurant proies aux tractations régissant les rapports entre le ministère et les organisations syndicales. Les enseignants universitaires se joignent ainsi aux milliers d’ingénieurs, de médecins et de cadres tunisiens ayant opté pour cette option. Une catastrophe pour notre système universitaire, en publiant ces chiffres les syndicats de l’enseignement supérieur ne reconnaissent t-ils pas une part de responsabilité dans sa survenance ?

Mahar Ben Romdhane

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here