La bourse sur place

0
125

Le programme d’appui que lance la KAS au profit des jeunes talentueux tunisiens qui entreprennent un Master en Tunisie.

On continue à se former tout en restant en Tunisie grâce à la KAS.

Madame Imen Nefzi, chargée du programme KAS va nous présenter davantage cette bourse

Pourquoi cette bourse ?

Depuis 1970, la fondation Konrad Adenauer (KAS) offre des bourses aux étudiants du monde entier pour continuer leurs études ou faire de la recherche dans leurs pays ou en Allemagne. 

Parmi les 111 bureaux de la KAS dans le monde, quelques bureaux offrent des bourses sur place et le bureau de la Tunisie a décidé cette année de prendre l’initiative de donner des bourses pour les étudiants tunisiens inscrits en Master dans une université tunisienne et ce, à l’occasion de son 40ème anniversaire.

La KAS souhaite soutenir et accompagner les étudiants élus pour finir leurs parcours universitaires et pour les accompagner pour être des personnes responsables et conscients de leur environnement interne et externe.

La KAS en Tunisie cherche à créer un réseau de jeunes qui partagent les mêmes valeurs de la KAS, à savoir : la liberté, la justice et la solidarité, dans le but de contribuer à façonner un monde socialement juste, écologiquement durable et économiquement efficace.

Quels sont les critères de choix de vos boursiers ? 

La «Bourse d’étude sur place» soutient les étudiants en Tunisie de toutes les disciplines qui sont inscrits au Master ou qui sont sur le point de commencer le Master. 

La KAS ne cherche pas seulement des étudiants doués, mais aussi des jeunes qui s’engagent dans leurs communes, leurs sociétés et leurs pays, des jeunes qui se comportent d’une manière significative au niveau social et des jeunes qui montrent un intérêt et une compréhension de l’importance de la démocratie, de l’Etat de droits, des droits de l’Homme et du monde actuel. 

La KAS est à la recherche de profils qui savent identifier leurs objectifs dans la vie et exprimer leurs points de vue sur différents thèmes.

Notre équipe est contente d’avoir eu l’occasion de rencontrer des étudiants qui répondent aux critères de la KAS lors de la journée de sélection organisée pour la première fois en septembre 2022. 

Avez-vous mis en place un système de suivi de vos boursiers ? 

La Bourse sur Place est certes plus qu’une simple bourse financière. Elle accompagnera les boursiers durant leurs parcours universitaires et dans la poursuite de leurs objectifs professionnels. 

Nos 40 boursiers auront en premier lieu accès aux ateliers, conférences, forums de discussion de la KAS avec ses partenaires. Ils seront aussi impliqués dans d’autres projets de la KAS.

Nous avons prévu des activités destinées à nos boursiers selon leurs disciplines universitaires ainsi que des formations de développement des compétences.

Ils auront accès au réseau d’Alumni de la KAS, qui compte aujourd’hui parmi l’un des plus grands réseaux d’Alumni en Allemagne et dans plus de 70 pays. 

Témoignage de Madame Aroua Zouari, bénéficiaire de cette bourse 

«Je fais partie des premiers étudiants bénéficiaires de la Bourse sur Place de la fondation Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS), j’étais, à l’époque, étudiante en master de droit international et relations Maghreb-Europe, à la Faculté des sciences juridiques politiques et sociales de Tunis (FSJPST) et membre du laboratoire de recherche en droit international et juridictions internationales, d’ailleurs, c’est à travers les activités de notre laboratoire, effectuées en partenariat avec la KAS, que j’ai pris connaissance de l’existence de la bourse sur place de la KAS.

J’ai bénéficié de la bourse pendant deux années et ce fut une expérience très enrichissante, car j’ai pu découvrir et avoir accès à plusieurs événements, de très grande qualité, organisés par les partenaires de la KAS, additionnellement à ceux de notre laboratoire (DIJIDC), auxquels je me limitais auparavant. De plus, cette bourse m’a permis d’avoir, également, l’opportunité de profiter d’une série de formations, qui m’ont été d’une très grande utilité, même des années après et notamment, actuellement en tant que doctorante à la FSJPST.

J’encourage toutes les étudiantes et tous les étudiants en master de candidater à cette bourse, c’est une expérience, vraiment, très enrichissante et formatrice, à ne pas rater.»

Témoignage de Madame Imène Hmili, bénéficiaire de cette bourse 

«Je suis une des premières boursières sur place de la KAS dans sa première édition.

J’étais étudiante en master droit international à la faculté des sciences juridiques et membre dans le laboratoire de recherche en droit international et juridictions internationales au moment du lancement de ce programme.

D’ailleurs, c’était à travers mon implication régulière dans les activités de notre laboratoire, partenaire de la KAS, qui a créé pour moi l’opportunité d’être sélectionnée pour cette bourse.

Je dirais avec confiance que cette expérience a ouvert pour moi la voie vers de nombreuses rencontres enrichissantes et à de multiples opportunités d’apprentissage qui m’ont amenée à améliorer mon parcours académique et à élargir mon réseau professionnel.

Les activités de la KAS ont, non seulement un effet sur le développement des capacités académiques et professionnels, mais aussi sur l’engagement personnel quant aux questions politiques et socio-économiques les plus pertinentes, qu’elles soient dans un contexte national ou international.»

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here