La BERD soutient la Tunisie dans sa réforme du secteur céréalier Prêt de €150,5 millions à l’Office des Céréales 

0
266
  • La Tunisie engage une réforme des entreprises publiques dans le secteur céréalier avec le  concours de la BERD.  
  • Prêt souverain garanti de 150,5 millions d’euros à l’Office des Céréales (ODC) pour financer les achats internationaux de blé tendre, de blé dur et d’orge. 
  • La BERD, l’ODC et les autorités tunisiennes prévoient d’élaborer une feuille de route pour  accroître l’efficacité du secteur céréalier et remédier à certaines déficiences structurelles.  

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement a accordé un prêt souverain garanti d’un  montant de 150,5 millions d’euros à l’Office des Céréales (ODC), entreprise publique tunisienne, pour  financer l’importation de blé tendre, de blé dur et d’orge, ce qui représente 15 pour cent des besoins de  consommation annuels de la Tunisie.  

La guerre en Ukraine a fortement réduit la capacité du pays à exporter des céréales et a provoqué des  ruptures d’approvisionnement en céréales dans le monde ainsi qu’une envolée des cours mondiaux des  produits de base hors métaux, ce qui affecte directement les pays de la partie méridionale et orientale du  bassin méditerranéen – dont certains comptent parmi les principaux importateurs mondiaux de blé (la Tunisie importe chaque année les deux tiers de ses céréales).  

La Banque a mobilisé 2 millions d’euros sous la forme de subventions au titre de l’assistance technique pour  soutenir l’élaboration et la mise en œuvre d’une réforme selon une feuille de route pour le secteur et les  entreprises conformément au programme de réforme des entreprises publiques tunisiennes.  

La feuille de route vise à mettre en œuvre un plan d’action plan conçu par des experts en association avec  les parties prenantes concernées dans le but de remédier aux déficiences structurelles actuelles du  secteur céréalier, permettant ainsi une libéralisation progressive des importations de céréales, et à guider  la transformation de l’ODC en entité commerciale, en améliorant l’efficacité opérationnelle et les normes  de gouvernance. 

L’ODC est une entreprise publique, qui relève du ministère tunisien de l’Agriculture. Il est chargé de l’achat  aux niveaux national et international, du stockage, de la vente et de la distribution du blé en Tunisie.  

Depuis le début de ses opérations en Tunisie en 2012, la BERD a investi plus de 1,5 milliard d’euros répartis  entre 59 projets dans le pays, dans les secteurs public et privé.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here