La Banque Mondiale a consacré plus de 5 milliards de dollars pour soutenir la région MENA

0
237

Les engagements financiers de la Banque Mondiale ont atteint plus de cinq milliards de dollars au cours de l’exercice 2022, clôturé le 30 juin, en réponse aux différents chocs subis par les pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA).

Ces engagements dans la région MENA se sont répartis comme suit : 

  • 4,1 milliards de dollars de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement qui soutient les pays à revenu intermédiaire ; 
  • 814,5 millions de l’Association internationale de développement, le fonds de la Banque mondiale pour les pays les plus pauvres du monde ; 
  • 131 millions destinés à des fonds fiduciaires en appui de plusieurs opérations, dont un financement de 80 millions de dollars pour soutenir les efforts de développement dans les territoires palestiniens. 

Ces engagements ont permis de soutenir 34 nouvelles opérations et des projets supplémentaires dans la région. 

Nous rappelons qu’en Tunisie, un prêt de 130 millions de dollars a été octroyé pour fournir un soutien d’urgence destiné à participer au financement des importations vitales de blé, à aider les producteurs laitiers et les petits exploitants agricoles, et à favoriser les changements de politique à moyen terme.

Par ailleurs, la Banque mondiale a approuvé un nouveau financement de 23,8 millions de dollars pour le projet de réponse à la COVID-19 mené en Tunisie, qui vise à renforcer la préparation du système de santé publique du pays. 

« Ces investissements, ainsi que des services de conseil et d’analyse stratégiques qui favorisent les réformes, aident les pays de la région et leurs habitants à atténuer les effets de la guerre en Ukraine sur les prix des denrées alimentaires et de l’énergie, à poursuivre la lutte contre les impacts de la pandémie et à renforcer leur résilience face aux chocs climatiques et d’autre nature, notamment dans les pays en situation de fragilité et touchés par des conflits. », souligne la Banque Mondiale dans un communiqué.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here