La BAD accorde 57,5 millions d’euros à Amen Bank pour développer le commerce et soutenir les PME

0
402
La BAD et Amen Bank

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, mercredi 29 mai 2019, un financement total de 57,5 millions d’euros en faveur de la banque tunisienne Amen Bank afin de développer le commerce et accompagner les petites et moyennes entreprises (PME).

Cette enveloppe se compose d’un prêt d’investissement à long terme de 35 millions d’euros et d’une facilité de 15 millions d’euros pour le financement du commerce ainsi qu’un complément de 7,5 millions d’euros provenant du fonds « Africa Growing Together Fund » (AGTF),

« Ce nouveau partenariat avec Amen Bank est une excellente nouvelle pour les entreprises tunisiennes qui veulent libérer leur potentiel et contribuer activement au développement de leur pays », a déclaré Mohamed El Azizi, directeur général de la Banque africaine de développement pour l’Afrique du Nord.

Cette nouvelle opération permettra à Amen Bank de répondre, à plus grande échelle, aux besoins en financement des PME des secteurs de la santé, de l’agriculture et agro-industrie, et de l’industrie.

« En facilitant l’accès au financement pour les PME, ce nouveau projet constitue un important vecteur d’investissement, de création de valeur ajoutée et d’emploi dans des domaines stratégiques pour la Tunisie » a souligné la directrice générale adjointe de la Banque pour l’Afrique du Nord et responsable-pays pour la Tunisie, Yacine Diama Fal.

A travers la mobilisation de ressources stables en faveur du secteur privé, ce projet contribuera à renforcer et à diversifier la capacité de production dans le pays et à stimuler la croissance dans différents secteurs de l’économie. Plus largement, son objectif est d’améliorer la compétitivité du pays, de promouvoir l’offre exportable, de générer des recettes fiscales supplémentaires et de créer de nouvelles opportunités d’emploi.

Répondant aux objectifs de la Tunisie en matière de développement du secteur privé, le projet est aligné sur les cinq grandes priorités, « High 5 », de la Banque africaine de développement. « En adéquation avec notre stratégie de développement du secteur financier, ce projet permettra d’accompagner le développement du secteur privé en augmentant les possibilités de financement pour les entreprises tunisiennes » s’est félicité Stefan Nalletamby, directeur du Département du développement du secteur financier à la Banque.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here