KAS au service de l’Entreprenariat : ENACTUS partenaire de taille

0
275

La Konrad-Adenauer-Stiftung est une fondation qui opère sur plusieurs axes et ces dernières années, la KAS accompagne l’initiative d’ENACTUS.

Mme Imen Nefzi, chargée du programme KAS, va nous présenter cette collaboration.

Témoignage Mme Imen Nefzi,  Chargée du Programme KAS

  1. Pourriez-vous nous présenter votre partenariat avec ENACTUS ?

La Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) et son partenaire Enactus ont fondé depuis l’année 2012 un partenariat basé sur la conviction que l’initiation des jeunes à la vie entrepreneuriale et ses notions est primordiale et ce, afin de les préparer sur plusieurs étapes à la vie professionnelle, en commençant par réfléchir sur l’idée d’entreprendre puis à se comporter comme des entrepreneurs responsables et engagés. Notre objectif commun est d’inciter les jeunes à bien saisir les opportunités et à se lancer dans les défis et surtout à avoir une meilleure compréhension du rôle qu’ils pourraient jouer à l’avenir. 

La KAS est réputée être une fondation politique mais ce qu’il faut savoir aussi c’est qu’elle travaille beaucoup sur l’axe économique. En effet, depuis son établissement en Tunisie, elle a essayé de faire en sorte que les jeunes leaders tunisiens de la prochaine génération deviennent des partenaires actifs dans les domaines de la gouvernance, de l’entrepreneuriat et de la démocratie. Cet objectif d’engagement civique et de participation caractérise l’histoire allemande depuis la fin de la deuxième guerre mondiale jusqu’à nos jours.

2 -«un entrepreneur social, ça s’apprend», pourriez-vous développer ?

En Allemagne, c’est la vision de l’économie sociale de marché qui prédomine, c’est-à-dire un modèle économique avec une vision plus humaine des acteurs économiques en mettant l’Homme au centre de tout, en préservant sa dignité et en accentuant sa responsabilité.

Cette approche à une influence sur l’environnement de l’innovation et plus précisément sur l’innovation sociale.

En Tunisie, l’un des objectifs de la KAS est de préparer les étudiants à être des entrepreneurs responsables, engagés et capables de créer des projets socialement innovants répondant ainsi aux défis majeurs auxquels notre société est confrontée, à savoir : la réduction des taux de chômage et de la pauvreté, la réduction des effets néfastes de la pollution sur le plan écologique, etc.

Nous sommes convaincus que devenir entrepreneur ça s’apprend. C’est une question de savoir-être et de savoir-faire c’est-à-dire associer des compétences techniques avec des compétences relationnelles et humaines. Il ne suffit pas d’avoir un diplôme et une expérience dans un métier quelconque mais il faut l’accompagner par des soft skills pour devenir un entrepreneur plus efficace, intuitif, optimiste et capable d’interagir avec son environnement interne et externe. 

C’est ce que nous faisons avec Enactus en octroyant aux étudiants appartenant à des universités et des écoles privées et publiques en leur octroyant la possibilité d’avoir une bonne formation en entrepreneuriat social qui combine plusieurs approches en les aidant à développer leurs connaissances et à les mettre en pratique.

  1. Cette dernière décennie, notre écosystème entrepreneurial connaît la multiplicité des compétitions, que présente la compétition ENACTUS de différent ?

La compétition Enactus n’est pas un rendez-vous isolé à la fin de l’année universitaire durant laquelle les équipes doivent présenter leurs projets mais c’est une occasion pour la rencontre d’équipes gagnantes autrement dit, c’est la phase finale de tout un travail dirigé rassemblant les équipes créatrices de projets, le staff d’Enactus, des universitaires et des chefs d’entreprises et des dirigeants. 

C’est un résultat de toute une communauté engagée pour la réussite de ces équipes à réaliser des projets concrets économiquement viables, ayant un fort impact social et qui répondent à un ou plusieurs objectifs de développements durables fixés au nombre de 17 par les Nations-Unies.

Témoignage Mme Khaoula Khedimy Boussama, President & CEO Enactus Tunisie

1-De la phase de générateur d’idée à la phase de porteur d’idée, pourriez-vous nous présenter l’évolution de votre initiative ?  

Enactus Tunisie est une organisation d’entrepreneuriat social qui mobilise des business leaders des enseignants universitaires et des étudiants afin d’assurer un développement durable, équitable global et inclusif.  Son principe consiste en ce que des équipes d’étudiants représentant chacune une institution de l’enseignement supérieur tunisien réalisent ou développent des projets d’entrepreneuriat social pour eux et pour la communauté. Dans ce parcours, ils sont accompagnés d’abord par leurs coaches pédagogiques et par des mentors qui représentent et les partenaires et les sympathisants d’Enactus Tunisie. Ils sont également formés, coachés, accompagnés et encadrés par Enactus Tunisie dans le cadre de cinq phases principales* (*enactus.org.tn)

Le concept Enactus repose par ailleurs sur l’idée que, comme pour l’entreprise, nous croyons que la compétition et la concurrence sont un outil qui aide à améliorer les résultats et à être plus performant, c’est ainsi qu’annuellement, Enactus Tunisie organise différents challenges  tels que le Pitch Fonds d’amorçage, le challenge Pool Espoir, la Compétition Nationale et l’ Enactus Tunisia Race.

Mais ce qu’il faut retenir de toute cette démarche, c’est qu’Enactus Tunisie tend avant tout à développer l’esprit de leadership chez les jeunes et d’orienter leur mindset vers la culture d’initiative qu’ils choisissent l’entrepreneuriat ou l’intrapreneuriat. 

Et Enactus Tunisie est devenue un brand pour beaucoup de jeunes : 95% de ceux qui ont vécu cette expérience sont rapidement pris sur le marché du travail !

2- Votre composante régionale est une composante qui s’inscrit dans l’équité. Comment faites-vous pour que les jeunes des régions s’inscrivent davantage dans cet état d’esprit entrepreneurial ?

Enactus Tunisie a aujourd’hui 83 équipes d’étudiants, soit un réseau annuel de 3200 étudiants dont 59% sont de la gente féminine. Ce réseau comprend 95% des rectorats. Depuis son lancement en 2009, elle œuvre à se faire connaître et à s’étendre et s’implanter au sein des régions intérieures et ceci, surtout grâce à l’élan des étudiants et à leur volonté d’adhérer à notre concept. Les étudiants en Tunisie sont de plus en plus poussés par une envie de faire partie du monde associatif, d’intégrer un réseau de jeunes comme eux qu’il soit national ou international, de s’impliquer pour leur pays tout en se formant, en expérimentant l’entrepreneuriat et en vivant l’entrepreneuriat de bout en bout : de l’identification du besoin jusqu’à la concrétisation de l’idée. 

Ceci étant dit, nous sommes conscient qu’il reste toujours et encore de jeunes étudiants tunisiens qui restent en dehors de cette dynamique et qui souhaitent adhérer à Enactus Tunisie. C’est pourquoi nous sommes en train de déployer davantage d’efforts afin d’identifier des partenaires qui pourraient nous soutenir afin de développer nos ressources financières et humaines pour impliquer le maximum de jeunes étudiants notamment dans les régions où la donne entrepreneuriale est très peu développée ou quasi absente. 

3- La KAS est un partenaire stratégique pour ENACTUS TUNISIE, pourriez-vous présenter les grandes lignes de ce partenariat ?

Notre partenariat avec la KAS date depuis 2011. Depuis, nous ne cessons de le développer et de le renforcer ensembles avec beaucoup de conviction, de confiance et de respect. 

Nous partageons les mêmes valeurs et travaillons sur les mêmes objectifs : le renforcement des capacités des jeunes, l’amélioration de leur employabilité, le développement économique et social notamment dans les régions et le développement durable et inclusif. 

Nous avons aussi la même approche : la KAS repose dans ses fondamentaux sur le principe de l’économie social du marché. Le concept d’Enactus repose de son côté sur trois axes principaux : l’économique, le social et l’environnemental avec un grand engagement et une grande responsabilité du business envers l’Homme et la planète.

Nous sommes heureux de dire qu’Enactus Tunis et la KAS est une best practise qu’on raconte et présente et partage avec énormément de fierté au sein de nos réseaux respectifs car nous sommes le seul pays dans les deux réseaux ou la Kas soutient Enactus ! 

Témoignage de Mme Sinda Daghfous, Team Leader Enactus INSAT du mandat 2020_2021 Equipe Gagnante Edition 2020 ENACTUS TUNISIE

1- Pourquoi avez-vous participé au Challenge dENACTUS ?

Contribuer à réaliser un projet et y croire, avoir l’opportunité de créer une idée, un produit, un service, une richesse, un emploi…Toutes ces chances font naître la motivation et la détermination de se sentir utile, de vivre une aventure et d’accomplir un rêve.

Le challenge Enactus était pour l’équipe Enactus INSAT, le rêve qui est devenu réalité. Participer à un tel challenge était une source de motivation qui nous pousse à donner le meilleur de nous-mêmes et à ne jamais baisser les bras en relevant tous les défis et en éliminant tout obstacle. 

C’était aussi un moyen pour prouver et montrer ce qu’Enactus INSAT était capable de faire, de parler fièrement des plusieurs impacts positifs qu’a eu et qu’aura notre projet ZIGOFILTRE sur notre pays, pendant un moment de crise. 

Sans oublier aussi, le fait que le challenge Enactus, a permis d’élargir les horizons et d’ouvrir la porte à de nouvelles opportunités pour ce projet…

 Un challenge dur, surtout avec la concurrence acharnée de toutes les équipes véritablement productives d’Enactus Tunisie, mais grâce à la volonté et la détermination de chacun d’entre nous et à l’encadrement de tout le staff d’Enactus Tunisie, nous avons su gérer cette pression, nous avons appris de nos fautes et sommes devenus plus forts pour enfin réussir. 

2- Selon vous, qu’est ce qui a fait votre différence pour gagner la dernière compétition ?

Le projet ZIGOFILTRE a bien réussi à définir clairement les trois axes d’un projet ENACTUS. 

Axe social : 

  • Zigofiltre a pu créer 3 offres d’emploi et donc améliorer le niveau social de 3 familles à la fois . Le projet avait un impact sur 27 agents municipaux et par conséquent leurs familles. 

Axe économique : 

  • Zigofiltre a généré un chiffre d’affaires de plus de 84.000 TND  et a pu fournir 40 offres d’emploi dans une usine métallurgique.

Axe environnemental : 

  • Grâce à zigofiltre, nous avons pu sauver 3 régions du risque de l’inondation et par conséquent améliorer la vie de 280.000 habitants  

Avec le nouveau produit ZIGOFILTRE, 3 municipalités auront la possibilité de faire des économies de presque 150.000TND chaque année. 

Enactus INSAT a aussi fait preuve d’un vrai esprit d’équipe, de sérieux et de professionnalisme tout au long de l’année

3- Un an s’est écoulé depuis votre consécration, pourriez-vous dresser le bilan de votre apprentissage après un an ?

Je pense que je ne saurai pas détailler ce que j’ai pu apprendre auprès d’ENACTUS TUNISIE, et ENACTUS INSAT plus précisément. Cette expérience ne peut pas se résumer en juste quelques lignes, mais ce qui est sur son impact sur ma personnalité sera pour la vie, et je suis certaine que tous les membres partageront mon avis. 

Le leadership, l’organisation et la priorisation de tâches sont des atouts que je ne pourrais jamais acquérir sans vivre cette expérience. J’ai pu aussi développer mes compétences et connaissances dans différents domaines puisque nous travaillons sur plusieurs projets. 

Après un an avec ENACTUS, je ne vois plus les choses comme avant, je pense que traiter les projets sur plusieurs volets ne fait que nous rendre plus minutieux et plus attentifs aux détails de chaque petite composante d’un projet. 

Aujourd’hui, je peux dire que je suis plus organisée, enthousiaste avec un esprit développé d’entreprenariat. 

Je suis maintenant consciente que nous ne devons jamais limiter nos ambitions, bien au contraire, je suis déterminée pour qu’après chaque défi relevé, je devrai me challenger pour en relever d’autres.

L’esprit d’équipe reste le volet le plus agréable à vivre dans une expérience pareille; durant cette année, nous avons pu partager des moments extrêmement agréables entre les membres de notre famille ENACTUS INSAT. J’ai pu faire la connaissance de plusieurs personnes adorables, avec qui j’ai pu travailler efficacement et appris à être productive au sein de toute une équipe qui opère pour atteindre le même objectif.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here