Jamel Ksibi : « Le secteur du BTP en Tunisie fait face à de nombreux défis »

0
598

Jamel Ksibi, président de la Fédération nationale des entrepreneurs en bâtiment et en travaux publics, souligne les défis émergents que traverse le secteur des bâtiments en Tunisie.

Lors de son intervention sur les ondes d’Express FM, il a mis en lumière un grave manque de compétences et de main-d’œuvre qualifiée, imputable à cette situation à la migration des cerveaux, un phénomène en augmentation ces dernières années.

Jamel Ksibi a également abordé le projet de loi de finances 2024, notant le besoin d’une politique publique réglementaire, affirmant que la participation de toutes les parties impliquées, y compris la banque centrale, le ministère des finances et d’autres ministères, était essentielle pour résoudre les problèmes liés au logement.

Quant aux budgets alloués au logement, Ksibi a signalé leur mauvaise gestion. Il a pris l’exemple du budget du FOPROLOS, s’élevant à environ 300 milliards par an, soulignant que la majeure partie était destinée aux dépenses salariales, ne laissant que 10 % pour le logement. Ksibi a exprimé le souhait que le FOPROLOS se transforme en une ligne de crédit exclusivement dédiée aux logements sociaux.

Par ailleurs, le président de la Fédération a déploré les conséquences néfastes de l’augmentation de la TVA de 13 % à 19 %, craignant que cela n’encourage les citoyens à se tourner vers le secteur parallèle pour l’acquisition de logements.

En ce qui concerne le financement, Ksibi a souligné les difficultés entourant les demandes de crédit des sociétés de bâtiments en difficulté. Il a noté que les banques publiques exigeaient de nombreuses garanties, et bien que les banques privées ne puissent pas les remplacer, le président de la Fédération a insisté sur la nécessité de surmonter ces obstacles pour assurer une reprise solide du secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here