ITCEQ : La diversification des exportations tunisiennes reste faible par rapport aux principaux concurrents

0
617

L’Institut Tunisien de la Compétitivité et des Études Quantitatives (ITCEQ), vient de dévoiler son rapport intitulé « Tableau de bord sur la compétitivité externe de la Tunisie ».

Dans ce rapport, l’ITCEQ révèle que malgré une certaine amélioration, la diversification des exportations tunisiennes (aussi bien par produit que par marché), demeure en deçà de celle des principaux concurrents. Ainsi, et en dépit des étapes franchies en matière d’ouverture sur l’extérieur, la compétitivité externe de l’économie tunisienne demeure fragile. 

Ce rapport revient également sur la structure des exportations tunisiennes. Le secteur des industries mécaniques et électriques (IME) continue sa lancée accaparant ainsi la part la plus importante dans le total des exportations tunisiennes de biens et ce, au détriment du secteur des textile, habillement et cuir (THC). 

Concernant la structure sectorielle des exportations tunisiennes sur l’Union Européenne, elle est surtout comparable à celle du Maroc et de la Turquie.

Sur la période 2011-2019, la Tunisie a connu une perte de sa part de marché de biens sur l’UE de 1 %, contrairement à ses concurrents, dont notamment le Maroc qui a enregistré une nette amélioration de la sienne et ce, comparativement à la période 2001-2010.

Pour le secteur des textiles, habillement et cuir (THC), la Tunisie a connu une nette baisse de sa part de marché dans l’Union Européenne de 6,4%, au profit du Bangladesh, du Pakistan et de la Pologne dont les parts respectives dans ce marché, ont enregistré une augmentation remarquable.

Le Maroc, qui détenait, auparavant, une part de marché moins importante que celle de la Tunisie, a connu de meilleures performances au cours des dernières années.

S’agissant des industries mécaniques et électriques (IME), bien que le secteur ait pu compenser, dans une large mesure, l’essoufflement qu’a connu le secteur THC, sa part de marché s’est atténuée pour afficher une légère baisse de 0,6 %, en moyenne par an sur la période 2011-2019, contrairement à la majorité des concurrents dont le Maroc qui a connu une remarquable hausse de sa part.

Pour le secteur de l’Industrie chimique, contrairement à ses concurrents à l’exception du Singapour, la Tunisie a accusé une nette baisse de 3 %, de sa part de marché en produits chimiques, au cours de la période 2011-2019.

Sur cette période, la Tunisie a enregistré une hausse de 2% de sa part de marché seulement pour le secteur des industries agro-alimentaires, contrairement à certains concurrents dont notamment le Maroc qui a connu une baisse remarquable de la sienne.

Les performances des exportations tunisiennes en produits de hautes et moyennes technologies se sont améliorées au détriment des produits à faible technologie. Elles sont plus soutenues que celles du Maroc et de la Turquie, pour les produits de haute technologie mais moins importantes que celles du Maroc pour les produits à technologie moyennement élevée.

Toutefois, ces performances demeurent modestes comparativement à certains concurrents qui se spécialisent de plus en plus dans la haute technologie. Il s’agit plus précisément de la Chine et du Vietnam en Asie et de certains pays de l’Europe centrale et Orientale à savoir la Pologne et la République Tchèque.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here