Feirouz Ellouze : «Notre vision s’inscrit dans une démarche de santé publique en mettant à disposition des solutions de santé permettant aux citoyens de mieux gérer leur bien-être.»

0
603

Entreprises Magazine a eu le plaisir d’interviewer Mme Feirouz Ellouze Directrice Générale du ConsumerHelathcare North west Africa, elle présente un parcours de plus de 20 ans dans l’industrie pharmaceutique, elle a occupé des postes très divers et variés avant de rejoindre la branche consumer healthcare de l’Afrique du nord.  

A quoi correspond cette appellation de Sanofi « Consumer HealthCare » ? 

Permettez-moi tout d’abord de présenter Sanofi. La vocation de Sanofi est d’accompagner celles et ceux confrontés à des difficultés de santé. Entreprise biopharmaceutique mondiale spécialisée dans la santé humaine, nous prévenons les maladies avec nos vaccins et proposons des traitements et des services innovants. Nous accompagnons tant ceux qui sont atteints de maladies rares, que les millions de personnes souffrant de maladies ou de symptômes plus ou moins sévères. Le Groupe Sanofi est organisé en 4 entités commerciales globales :

  • Médecine de spécialités
  • Médecine générale
  • Vaccins
  • Santé Grand Public ou Consumer Healthcare.

Sanofi Consumer Healthcare propose des solutions thérapeutiques pour :

  • Les allergies, toux et rhume
  • La douleur
  • La Santé digestive
  • Les compléments alimentaires

Cette activité CHC est désormais portée par une filiale indépendante en mettant en place une stratégie qui repose sur 4 piliers à savoir l’accélération du business, l’innovation, la digitalisation ainsi que la reconsidération de notre mode opératoire de façon à offrir à nos collaborateurs une opportunité de s’épanouir et donner le meilleur d’eux même.

Quelles sont les missions spécifiques de cette nouvelle filiale ? 

Le lancement de la nouvelle entité légale en Tunisie a eu lieu en septembre avec une ambition de devenir la meilleure compagnie «consumer Healthcare in and for the world», « Notre vision s’inscrit dans une démarche de santé publique en mettant à disposition des solutions de santé permettant aux citoyens de mieux gérer leur bien-être. Prendre soin de soi peut améliorer le bien-être, prévenir et retarder la maladie, et rétablir la santé.» pour les générations d’aujourd’hui mais aussi pour les générations futures. En tant que leader du marché, nous visons à transformer le business model au service de nos clients. Si nous prenons l’exemple de la douleur, nous nous engageons à soulager les patients et améliorer leur qualité de vie au quotidien.

Nous proposons aux patients, aux pharmaciens et aux médecins des solutions holistiques pour les aider à mieux préempter la douleur. Notre engagement dans l’amélioration de la prise en charge de la douleur ne date pas d’hier, depuis plus de 10 ans nous œuvrons avec nos partenaires publics et privés à combattre cette maladie en mettant en place des programmes de formation et de sensibilisation de tous les intervenants pour une prise en charge optimale du malade.

Des percées spectaculaires ont été observées, nous avons vu des structures privées mettre en place des démarches qualité pour rendre l’hospitalisation de leurs patients la plus confortable possible, nous avons aussi pu sensibiliser le patient à ne plus considérer la douleur comme une fatalité !

Comment définir votre positionnement en Tunisie et quelles synergies avec l’Afrique ?

Notre présence en Tunisie se démarque par une  forte empreinte dans les catégories stratégiques que nous avons décidé d’explorer et de développer, nous sommes aujourd’hui le leader du Consumer Healthcare business avec une part de marché qui dépasse les 10% en valeur et les 18% en unité (donnée IQVA marché CHC Juillet 2021). Cette performance est le fruit d’un travail de longue haleine.

En effet, c’est grâce à la résilience et la motivation de l’équipe d’un côté et aux investissements de l’autre que notre entité a pu bénéficier d’une longueur d’avance par rapport à nos compétiteurs. Il est important de souligner que Sanofi consumer Healthcare Tunisie, via son outil industriel, a engagé sur les 7 dernières années une enveloppe de plus de 43KTND qui a permis à son usine de monter en capacité et produire un volume annuel de 30 millions de boîtes dont 13% sont destinés à l’export.

Depuis son installation en Tunisie, Sanofi a fait de la production locale une de ses priorités. En témoigne nos importants investissements industriels et logistiques déployés sur notre site de Mégrine.

Aujourd’hui, nous sommes fiers d’annoncer que 90% des médicaments que nous commercialisons en Tunisie sont fabriqués localement sur notre site de Mégrine et au sein des établissements pharmaceutiques sous-traitants en Tunisie. Ce qui constitue un pourcentage élevé de production locale.

Pour ce qui est de la synergie ou de notre ouverture sur l’Afrique, je tiens à préciser que notre organisation actuelle fonctionne en mode MCO (Multicountry organization), nous sommes une entité qui opère depuis la Tunisie mais en regroupant tous les pays d’Afrique du nord à savoir la Libye, l’Algérie et le Maroc ce qui nous permet de mutualiser les efforts et de transposer les «success stories» entre les différentes géographies. Pour ce qui est des autres pays d’Afrique, notre focus est porté sur l’activité export pour approvisionner les pays de l’Afrique centrale et de l’ouest notre ambition est de développer cette activité pour atteindre un total de volume annuel de 50M de btes/an (soit une croissance de +66%)  dont plus de 10M de boîtes seraient exportées.

La pandémie du Covid-19 est-elle derrière nous ?

La prudence et la vigilance sont de mise avec cette pandémie qui a surpris le monde entier. Le respect des gestes barrières ainsi que la vaccination sont les moyens les plus efficaces pour lutter contre la circulation du virus et de ses variants.

Je tiens à rendre hommage aux autorités de santé et aux professionnels de santé en Tunisie pour leur dévouement et efforts sans relâche durant cette période compliquée pour notre pays.

Permettez-moi de vous informer des actions de notre Groupe dans la lutte contre le Covid-19.

Sanofi s’est mobilisé et reste mobilisé de façon exceptionnelle et unique dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 sur trois fronts :

  • Nous avons lancé le développement de 2 candidats vaccins à technologie mRNA et Protéine recombinante. Le vaccin (à base de protéine recombinante avec GSK) pourrait être approuvé au quatrième trimestre de 2021, sous réserve de résultats positifs de phase III et des évaluations réglementaires.
  • Nous avons signé 3 partenariats et démarré la production de 3 vaccins Covid lancés sur le marché (J&J, BioNtech, Moderna). 500 millions de doses seront ainsi produites. 
  • Enfin, nous avons maintenu toutes nos opérations de production/distribution de toute notre gamme de vaccins malgré les difficultés propres à la pandémie. En Afrique, cela représente plus de 150Millions de doses de vaccins de routine pour le continent .

Quel avenir pour l’industrie de la santé dans un pays comme la Tunisie ?

Tout d’abord, nous saluons la volonté et l’ambition des autorités de santé tunisiennes pour développer l’écosystème de santé en général et de l’industrie pharmaceutique en particulier.

La Tunisie a fait le choix de bâtir une industrie pharmaceutique reposant sur des acteurs industriels nationaux et internationaux. Avec Sephire, le syndicat des entreprises multinationales opérant en Tunisie, nous avons travaillé sur une feuille de route de façon à promouvoir la contribution de tous les acteurs internationaux au développement du secteur. Nous avons pris part dans plusieurs réflexions stratégiques comme le dialogue public/privé initié par la Banque mondiale en 2014, qui a traité des problématiques majeures qui pourraient ralentir le développement du secteur pharmaceutique comme par exemple :

  • Les délais de traitement administratif notamment concernant les AMM (autorisations de mise sur le marché) la fixation des prix ainsi que les remboursements par les organismes de prévoyance sociale.
  • Les mécanismes de révision des prix.
  • Les délais de règlement de la Pharmacie Centrale de Tunisie.
  • Révision et adaptation de certaines réglementations.

Nous avons beaucoup œuvré pour mettre en place des initiatives pour permettre au patient tunisien d’accéder à des produits d’innovation de dernière génération à travers des programmes d’accès de très grandes envergures et je citerai aussi notre contribution à la profession pharmaceutique pour faire évoluer certains textes et créer une nouvelle gouvernance autour des produits conseils (médicaments à prescription non obligatoire) ce qui contribuera à redynamiser le secteur et à renforcer les investissements des acteurs locaux et internationaux.

Par : Sabri Frini

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here