Institut Français de Tunisie : Lancement de la 2ème édition de « Yallab’, laboratoire d’éducation numérique »

0
1338

L’Institut Français de Tunisie (IFT) organise aujourd’hui, mercredi 23 mars 2022, de 17h00 à 20h00, la soirée de lancement de la 2ème édition du programme Yallab’, à l’IFT.

Après une première édition lancée en 2019, ayant permis de soutenir 3 projets innovants dans des secteurs tels que la réalité virtuelle ou la réalité augmentée, Yallab’ revient ainsi pour une seconde édition avec le même objectif : accompagner le développement de la Edtech pour en faire un secteur toujours plus innovant et dynamique en Tunisie.

S’inscrivant dans le cadre de la coopération éducative bilatérale franco-tunisienne, Yallab’ vise à renforcer les compétences en langue française comme facteur de réussite et d’employabilité, et dans son action de soutien à l’innovation numérique en éducation.

Ce programme a été initié par une équipe composée d’entrepreneurs numériques, de chercheurs et d’experts en numérique éducatif, en langues, en sciences de l’éducation, en sciences cognitives français et tunisiens, qui partagent des valeurs communes centrées sur la coopération, le développement et sur une approche multiculturelle et pluridisciplinaire.

Destiné aux entrepreneurs du numérique proposant des applications innovantes dans le domaine de l’apprentissage du français basé sur la gamification, à partir de technologies telles que la réalité virtuelle, la réalité augmentée, il permet d’accompagner la conception, le prototypage et l’évaluation, au sein des systèmes éducatifs locaux et des centres de cours du réseau, de ces nouvelles offres d’apprentissage innovantes, afin de cerner leur impact sur la motivation des apprenants et sur leur réussite en langues.

Yallab’ accompagne stratégiquement et financièrement des start-ups et tech-entrepreneurs tunisiens et français en leur proposant un public échantillon d’apprenants avec lequel tester leurs productions. Yallab’ crée également des relais entre les incubés, les apprenants et les acteurs existants (systèmes éducatifs locaux, organisations culturelles).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here