Innovation et croissance : Un nouveau chapitre pour les PME tunisiennes avec le COMESA

0
352

 

Leila Belkhiria Jaber, Présidente de la Chambre Nationale des Femmes Cheffes d’Entreprises (CNFCE) et responsable pour l’Afrique du Nord de la Fédération des femmes cheffes d’entreprises du COMESA (COMFWB), a reçu une délégation du Conseil des Affaires du COMESA.

La délégation, dirigée par James Shimuaza, Président du Conseil d’Administration, et accompagnée par Monsieur Teddy Suppermarian, Directeur Exécutif, ainsi que plusieurs cadres du Conseil, a échangé sur l’importance cruciale de telles rencontres pour intensifier la coopération et la coordination entre l’Organisation des Employeurs et le COMESA, rapporte la CNFCE.

L’objectif est de surmonter les obstacles à l’investissement et de relever les défis commerciaux au sein de la région.

Les discussions ont également porté sur les opportunités de positionnement des entreprises tunisiennes dans le marché commun de l’Afrique orientale et australe. Ce marché englobe 21 pays, avec un PIB combiné de plus de 805 milliards de dollars et une population de plus de 600 millions de consommateurs, offrant ainsi un potentiel considérable.

Leila Belkhiria a présenté les événements, conférences et sessions de formation prévus pour le second semestre de l’année, visant à renforcer les capacités des entrepreneurs tunisiens. Ces initiatives sont destinées à exploiter les opportunités d’investissement dans la région du COMESA et à favoriser l’échange d’expertise. Elle a aussi mis en lumière les programmes d’accompagnement des entreprises innovantes, particulièrement dans les domaines du paiement électronique et du marketing numérique.

Un point clé de la discussion a été le lancement du système de paiement électronique pour les petites et moyennes entreprises, utilisant les monnaies locales. Ce projet, actuellement en phase pilote, a été initié par le COMESA.

De son côté, Shimuaza, a souligné l’importance de renforcer les exportations tunisiennes vers les pays du COMESA et d’inciter les entreprises tunisiennes à tirer parti des conditions favorables et des incitations à l’investissement offertes dans cette région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here