Inauguration à Tunis du premier centre africain dédié au traitement du pied diabétique

0
1857
Carthagène

Pour mettre fin aux diverses complications pouvant atteindre les membres inférieurs des personnes diabétiques, l’idéal serait d’adopter une approche médicale participative et préventive. C’est dans cet esprit que s’inscrit le lancement du premier centre médical tunisien dédié au traitement du pied du diabétique en Afrique « Carthagène ». Le ministre de la santé Imed Hammami a procédé à cette inauguration de ce centre unique en son genre sur le continent africain. Une inauguration qui a eu lieu sous le slogan « Œuvrons tous ensemble pour préserver le pied chez le diabétique », le samedi 22 septembre 2018 à 11h du matin, au siège du Centre Hospitalier International « Carthagène ».

Il s’agit d’une première en Tunisie et en Afrique, le Centre Médical du Pied Diabétique sera composé d’un personnel médical polyvalent et entièrement dédié à la prévention et au traitement des complications pouvant atteindre le pied du diabétique. L’objectif est de veiller à préserver la mobilité de la personne atteinte par le diabète, pour qu’elle puisse mener une vie normale. Toutes les spécialités médicales relatives au traitement de ces complications sont rassemblées. L’idée est de fournir aux patients un diagnostic médical complet dans l’objectif d’opter pour le traitement adéquat. Aujourd’hui, 15 à 25% des diabétiques en Tunisie présentent un risque de complications au niveau du pied, leur qualité de vie est, ainsi, altérée et leur prise en charge multidisciplinaire dans un centre spécialisé est urgente.

Grâce à une approche médicale et scientifique ainsi qu’à la mise en application d’un système de gradation relatif à ce vrai problème de la santé publique pouvant atteindre le pied du diabétique et par le biais de ses 45 spécialistes impliqués aussi bien dans la prévention qu’au niveau du traitement du pied diabétique, le premier Centre du Pied Diabétique « Carthagène » aspire à devenir une plateforme nationale et continentale dans cette discipline médicale.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here