IEG certifie les parcs des expositions de Rimini et Vicence ainsi qu’Ecomondo

0
320

Italian Exhibition Group a certifié les parcs des expositions de Rimini et Vicence ainsi que l’organisation d’Ecomondo et, début 2023, le processus concernera également le Palais des congrès de Rimini. La prestigieuse reconnaissance a été obtenue grâce aux services de conseil du Groupe Hera.

Des expositions de plus en plus durables pour Italian Exhibition Group (IEG) qui fait partie des premières sociétés du secteur au niveau européen à obtenir la certification ISO 20121, qui vient s’ajouter aux nombreuses reconnaissances obtenues dans les domaines de l’environnement, de la sécurité, de la protection de la santé et de la durabilité.

Figurant parmi les principaux opérateurs du secteur, IEG a certifié les parcs des expositions de Rimini et Vicence ainsi que l’organisation d’Ecomondo, salon européen dédié à l’économie circulaire depuis 25 ans. Début 2023, le processus concernera également le Palais des congrès de Rimini. IEG deviendra ainsi un des premiers parmi les acteurs majeurs du secteur à certifier tous ses sites. Un parcours de développement durable qui part de loin, c’est-à-dire du jour de l’inauguration du nouveau parc des expositions, en 2001. Après la prestigieuse reconnaissance internationale Elca, reçue dans le cadre du salon GaLaBau de Nuremberg, IEG a obtenu les certifications ISO 14001 Environnement et ISO 450001 Santé et sécurité au travail ainsi que le GBAC Star Global Biorisk Advisory Council.

Les services de conseil du Groupe Hera pour une certification stratégique et unique en Europe
Le choix d’IEG de miser sur cette certification de durabilité tant convoitée, et de l’obtenir, est hautement stratégique dans l’objectif de se présenter toujours plus comme une entreprise mature et engagée dans la transition vers l’économie circulaire. En effet, la certification ISO 20121 atteste d’une activité conçue et exercée dans le respect des aspects économiques, sociaux et environnementaux : s’y plier signifie adopter une approche à long terme et équilibrée dans l’exercice de l’activité économique et la responsabilité environnementale, générer un progrès social afin de satisfaire les besoins actuels et favoriser le développement de l’entreprise en accroissant son profil qualitatif.

Pour le processus global de la certification, IEG a choisi de s’appuyer sur les conseils et les compétences du Groupe Hera, une des plus grandes sociétés multi-services italiennes qui gère des services pour l’environnement, la gestion de l’eau et de l’énergie pour environ 5 millions de citoyens et qui, depuis toujours, place la durabilité et l’économie circulaire au centre de sa stratégie.

Pendant la procédure de certification, débutée en mars 2022 et particulièrement complexe pour une société structurée comme IEG, le Groupe Hera a apporté son concours sur divers sujets concernant la documentation, la gestion, l’organisation et le fonctionnement, afin de parfaire le cadre nécessaire à l’obtention de la certification ISO 20121 sous les aspects de la durabilité environnementale, économique et sociale.

En particulier, les activités des équipes de la société multi-services ont été diverses et nombreuses : des inspections aux sièges concernés aux rencontres avec les divers services de l’entreprise et les fournisseurs, des audits du Bureau Veritas aux phases d’analyse documentaire et d’évaluation dans une perspective de durabilité, jusqu’à la révision et l’élaboration de nouvelles procédures et la conception du développement potentiel des activités et processus dans une optique d’économie circulaire.

La certification ISO 20121 en bref et les meilleures pratiques
En résumé, la certification ISO 20121 engage IEG directement, via ses collaborateurs et fournisseurs, à : favoriser la pleine satisfaction dans l’activité exercée, condition préalable à la création de valeur et au développement durable ; garantir l’accessibilité universelle aux personnes porteuses de handicap ; utiliser des équipements, méthodes opérationnelles et aspects organisationnels qui protègent l’environnement en réduisant les émissions ; optimiser les systèmes de mobilité et réduire les gaspillages et la production de déchets ; accroître le tri sélectif et réduire les consommations d’énergie et d’eau ; faire appel à des fournisseurs qualifiés pour tous les aspects liés à la qualité, à la sécurité et à l’environnement ; informer et sensibiliser tous les collaborateurs, fournisseurs, partenaires territoriaux, clients et participants aux événements eu égard aux questions environnementales et de durabilité.

Parmi les meilleures pratiques introduites dans l’organisation d’Ecomondo, citons : l’absence de moquettes dans les allées des pavillons, entraînant des économies sur le plan environnemental de plus de 140 tonnes de tapis par an ; la collecte et la valorisation des mégots de cigarettes ; l’accroissement de puissance des bornes de recharge pour voitures électriques ; l’accessibilité au parc des expositions pour les personnes à mobilité réduite ; l’augmentation de la puissance installée provenant des installations photovoltaïques sans oublier l’implication des partenaires sus le territoire.

1 500 plantes irriguées via les nappes superficielles embellissent l’ensemble du parc des expositions, la luminosité des pavillons est favorisée par 850 projecteurs à leds qui permettent d’économiser l’équivalent de 120 tonnes de CO2 par an et 360 000 Kwh. Les installations photovoltaïques assurent la production de 8,5 millions de Kwh d’énergie propre, ce qui correspond à l’énergie nécessaire pour garantir l’autosuffisance de tous les sites italiens de la société. La récupération d’eau permet d’économiser 23 millions de litres : toutes les fontaines sont à recirculation d’eau. La réserve de glace souterraine contribue à rafraîchir les espaces et à réduire de moitié la consommation. La gare ferroviaire interne est utilisée par 20 % des visiteurs et réduit les flux de circulation ; 7 bornes de recharge pour voitures et motos électriques sont présentes et leur nombre sera bientôt doublé.
« Grâce à cette importante certification, que nous sommes parmi les premiers à obtenir en Europe avec Ecomondo dans le domaine des salons dédiés à l’environnement, nous concrétisons les objectifs de développement durable de l’Agenda 2030, des principes qui rencontrent les valeurs d’IEG et qui sont à la base de la politique de l’entreprise, affirme Corrado Peraboni, CEO d’IEG. Ces dernières années, les reconnaissances et meilleures pratiques ont engendré des comportements vertueux également parmi les centaines de milliers de visiteurs internationaux mais la certification ISO 20121 constitue un pas en avant supplémentaire, une contribution concrète au processus de changement culturel, à traduire en comportements utiles pour protéger la planète. »
« Le soutien apporté à l’un des principaux opérateurs du secteur comme IEG dans le processus complexe de certification de ses parcs des expositions et d’un événement aussi important qu’Ecomondo, est le résultat naturel de notre vision commune des objectifs de durabilité et d’économie circulaire, sur lesquels s’est toujours basée notre stratégie d’entreprise, précise Orazio Iacono, Administrateur délégué du Groupe Hera. Grâce à la certification ISO 20121, la conception des événements durables dans le respect des aspects économiques et sociaux devient encore plus stratégique et concrète, tout en fournissant une approche équilibrée et à long terme de la responsabilité environnementale et du progrès social. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here