IEG : ECOMONDO 2023, LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE A SON ÉCOSYSTÈME

0
914
  • Dites-le autour de vous, du 7 au 10 novembre au parc des expositions de Rimini aura lieu la 26è édition de la manifestation organisée par Italian Exhibition Group, leader européen des technologies pour l’économie circulaire

 

  • Six grands thèmes seront abordés : de la régénération des sols à l’économie bleue, en passant par les déchets comme ressource. Le salon biennal SAL.VE pour les véhicules pour l’écologie fera son retour

 

  • Pleins feux sur le papier, le plastique et les DEEE. Observatoire du textile, les conférences proposées par le CTS. Renforcement des zones dédiées aux start-ups, à l’innovation et à la formation. L’écoute des nouvelles générations

 

Six grands thèmes mais un seul écosystème pour la transition écologique. Ecomondo, le salon international d’Italian Exhibition Group dédié aux technologies industrielles et aux services pour l’économie circulaire, ouvrira les portes de sa 26è édition du 7 au 10 novembre prochains au Parc des expositions de Rimini avec un nouveau mot d’ordre : The Ecosystem of the Ecological Transition (l’écosystème de la transition écologique). De la valorisation des déchets en ressources à la régénération des sols et des écosystèmes agro-forestiers et alimentaires, en passant par l’énergie obtenue par la biomasse et l’utilisation des déchets comme matières premières secondes, mais aussi l’ensemble du cycle hydrique intégré et la surveillance de l’environnement, la protection des mers et des milieux aquatiques dans leur fonction essentielle pour l’alimentation et les activités économiques de l’homme : tous ces thèmes seront abordés pendant le salon au cours duquel IEG présentera au marché les technologies les plus innovantes pour la compétitivité durable. Cette édition est la première où Ecomondo occupera la totalité du parc des expositions de Rimini, après que K.EY, dédié aux énergies renouvelables, a acquis son indépendance en organisant son propre salon, en mars.

 

LA FILIÈRE DE L’EAU ET SAL.VE POUR LES VÉHICULES DES SERVICES ÉCOLOGIQUES

Les thèmes du salon Ecomondo 2023 seront : Waste as Resource (Les déchets comme ressource), Sites & Soil Restoration (Réhabilitation des sites et des sols), Circular & Regenerative Bio-economy (Bioéconomie circulaire et régénérative), Bio-Energy & Agroecology (Bio-énergie et agro-écologie), Water Cycle & Blue Economy (Cycle de l’eau et économie bleue), Environmental Monitoring & Control (Surveillance de l’environnement). En complément, deux secteurs seront mis en avant : Water, dédié à l’eau, et la nouvelle édition de SAL.VE. Dans le premier, les visiteurs trouveront l’ensemble de la filière des ressources hydriques : de la captation à la restitution et la réutilisation, avec une attention toute particulière à la transformation numérique, devenue un élément clé pour en améliorer la gestion. Les principaux services publics nationaux et internationaux, les associations professionnelles , dont Utilitalia, avec un programme de séminaires, seront les acteurs majeurs sur ce secteur. Au salon biennal SAL.VE, organisé en partenariat avec ANFIA, les principaux constructeurs exposeront les véhicules pour les services écologiques de collecte et d’élimination des déchets et de propreté urbaine ; des essais seront proposés à l’extérieur.

 

SECTEURS POUR LES PROJETS PHARES DE L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Ecomondo offrira un espace d’exposition à trois secteurs industriels auxquels le Ministère italien de l’environnement et de la sécurité énergétique a donné le feu vert en contribuant à 160 projets jugés ‘phares’ pour l’économie circulaire. À Rimini, vous trouverez aussi le RAEE District qui mettra l’accent spécifiquement sur les technologies pour le repowering et les nouvelles installations pour le recyclage des déchets d’appareils électriques et électroniques, panneaux photovoltaïques et pales d’éoliennes. Les installations pour la collecte, la logistique et le recyclage du papier et du carton, en collaboration avec COMIECO, seront au centre du PAPER District. Enfin, un parcours thématique sera dédié à la production des plastiques, avec un focus sur les installations de recyclage et les déchets marins.

 

DÉCHETS TEXTILES, ÉCO-CONCEPTION ET DURABILITÉ DE LA FILIÈRE

Le textile a été identifié comme une chaîne de valeur fondamentale, pour laquelle l’Union européenne a prévu des actions visant à promouvoir la durabilité, la circularité, la traçabilité et la transparence. Les facteurs clés sont les exigences d’éco-conception, de schémas de responsabilité du producteur et de systèmes d’étiquetage. Toute la filière concernée, de la production à la post-consommation, sera mise en lumière à Rimini. L’objectif de tous les acteurs concernés est d’apporter des réponses à ces défis, en présentant des projets en cours et les objectifs ultimes et en favorisant de nouveaux modèles d’activité afin de définir la situation actuelle de la gestion des déchets textiles dans les villes italiennes. Un espace de débats et d’exposition sera prévu avec toutes les parties prenantes : producteurs du déchet, gestionnaires, consortiums et associations, instituts de recherche et développement, installations de traitement et de valorisation des tissus, sans oublier la représentation du marché de la seconde main.

 

VILLES BIO : CIRCULAIRES ET SALUBRES

Les calendriers d’Ecomondo et de K.EY se sont séparés mais la ville intelligente, qui est traditionnellement le point de chute des énergies renouvelables, peut également se décliner dans les thèmes de ‘durabilité’ et ‘salubrité’. Le projet Circular and Healthy Cities s’en charge : avec la régénération de la ville, son verdissement et la meilleure efficacité dans la gestion de ses ressources hydriques et de la nourriture, des eaux usées et des déchets.

 

ECOMONDO ET LES START-UPS, MISSION : INNOVER

Ecomondo comme incubateur et facilitateur de projets innovants : la zone Start-Up et Scale-Up Innovation de la nouvelle entrée Est est confirmée et renforcée. Les entreprises et investisseurs auront une nouvelle plateforme de dialogue, plus vaste, pour faire croître la nouvelle génération d’entreprises innovantes. Pour l’édition 2023, ce sont plus de 50 start-ups qui sont attendues à Rimini. IEG promeut l’action avec ITA-Italian Trade Agency et ses principaux partenaires ART-ER (Attrattività Ricerca Territorio, Attractivité Recherche Territoire, agence régionale d’Émilie-Romagne) et Confindustria, sans oublier la collaboration avec l’association italienne des jeunes innovateurs ANGI pour valoriser l’innovation à 360°.

 

ÉCONOMIE BLEUE : CIRCULAIRE ET RÉGÉNÉRATIVE

De la pêche à l’aquaculture, à la régénération des ports et des côtes, en passant par les technologies de désalinisation des eaux de mer : l’économie bleue inclura tous les secteurs économiques, traditionnels et émergents, liés à la valorisation des ressources marines italiennes et de la Méditerranée.

 

ECOMONDO, UN ÉVÉNEMENT EN ÉVOLUTION

Pour l’édition 2023, Ecomondo explore les thèmes attenants. Les Millennials et la Génération Z montrent une forte sensibilité pour la protection de l’environnement et la manifestation d’IEG représente une plateforme d’idées pour concrétiser la recherche technologique d’aujourd’hui et créer les emplois de demain. Échange de connaissances, accès aux appels à projets de recherche, financements européens : Ecomondo s’adresse aux nouvelles générations pour qu’elles participent à la transition écologique. Mais il existe également une nouvelle façon de travailler, que le rendez-vous de Rimini entend et dont les bonnes pratiques sont mises en commun, avec une zone dédiée aux B-Corp et à leur modèle d’activité régénératif et socialement responsable. Même les idiomes de la durabilité et de la responsabilité dans la communication d’entreprise et le journalisme sont prioritaires pour Ecomondo.

 

LE CALENDRIER DES CONFÉRENCES ET ÉVÉNEMENTS

Ecomondo offre à sa communauté un programme dense de conférences et conventions, organisées sous l’égide du Comité technique et scientifique, dirigé par le professeur Fabio Fava de l’Université de Bologne, en collaboration avec les principaux partenaires institutionnels et techniques de la manifestation et le bureau international qui comprend des experts de la Commission européenne, de l’OCSE, de la FAO, de l’UfM, de l’EEE et de l’ISWA. Les priorités du Pacte vert pour l’Europe, l’économie circulaire, la régénération des zones polluées et des écosystèmes, la protection des sols et des mers, de la Méditerranée en particulier, sont autant de thèmes porteurs pour essayer de favoriser encore davantage la transmission des savoirs dans la communauté d’Ecomondo, de même que les cas d’étude, les politiques publiques, les financements publics disponibles pour les entreprises et l’engagement citoyen. Le CTS et les parties prenantes élaboreront dans les mois à venir un calendrier permettant de créer davantage d’implication entre les universités, la recherche, l’industrie et les institutions afin d’égaliser, voire de dépasser, le score de +15 % de participation aux conférences de l’année dernière par rapport à 2019.

 

LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

Aux côtés du Ministère italien de l’environnement et de la sécurité énergétique, du Ministère italien des affaires étrangères et de la coopération internationale et de l’agence ICE, avec la participation toujours plus nombreuse de dirigeants de la Commission européenne, citons : CONAI (consortium italien pour les emballages), Utilitalia (association italienne réunissant les services publics de l’eau, de l’environnement, de l’énergie électrique et du gaz), CIB, CIC, UNIRAU (groupement d’entreprises pour la réutilisation et le recyclage de vêtements usés), Assoambiente, Cisa Ambiente, Fondazione per lo Sviluppo Sostenibile (Fondation pour le développement durable), et le Consiglio Nazionale della Green Economy (Conseil italien pour l’économie verte), ainsi que le Kyoto Club, Legambiente, Federazione ANIE (fédération italienne représentant les entreprises électrotechniques et électroniques), FIRE (association italienne favorisant l’efficacité énergétique), ANFIA (association de constructeurs automobiles), ISPRA (Institut supérieur italien pour la protection et la recherche environnementale), Water Europe, ISWA, WBA.

 

FORTE POUSSÉE VERS L’INTERNATIONAL  

Avec une augmentation de 58 % des visiteurs étrangers en 2021, la prochaine édition verra elle aussi l’implication de visiteurs provenant des Balkans, d’Europe hors UE, d’Afrique du nord (Égypte, Maroc, Tunisie), du Sénégal, de Côte d’Ivoire, d’Angola, du Ghana, du Rwanda, du Moyen-Orient, mais également du Canada, d’Amérique latine, des États-Unis et de Chine. Deuxième édition pour le Forum Africa Green Growth grâce à la contribution de prestigieuses agences internationales, d’institutions intergouvernementales comme Union for the Mediterranean et UNIDO, d’organisations sans but lucratif comme Res4Africa, Business Council for Africa, entre autres, qui présenteront le cadre technologique de référence et les opportunités de croissance et de développement du continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here