Ibtihel BEN Haddej : « HR House International, vous aide à gagner plus de contrôle sur votre entreprise»

0
87

Les activités en 2020 ont vécu un fléchissement, as-tu une idée sur les retombées sur le marché du recrutement ?

Effectivement, 2020 était une année particulièrement marquée par l’événement le plus inattendu de notre histoire : la crise sanitaire du COVID-19. Les opérateurs économiques n’étaient pas du tout préparés à une telle situation. Ils n’avaient pas anticipé l’ampleur de cette crise qui était, certes, chaotique pour de multiples secteurs. Plusieurs ont été dans l’obligation de procéder à un arrêt total de leurs activités, entraînant ainsi le recours massif au chômage partiel. Le maintien de l’emploi était une des préoccupations majeures de plusieurs salariés.

Malheureusement, je ne pense pas qu’il soit facile pour quiconque d’oublier cette période difficile où nous avons vécu confinés, paniqués et hésitants dans nos choix stratégiques face à l’inconnu. Le télétravail en cette période n’était pas chose commune sur le marché tunisien et le manque d’anticipation et de clarté ont poussé plusieurs entreprises à revoir leurs stratégies d’investissements notamment en termes de Ressources Humaines. 

En 2020, entre arrêt et non-renouvellement de contrats, mise en stand-by de la majorité des recrutements, voire ceux qui étaient à un stade prometteur du process d’embauche, le marché de l’emploi a vécu une situation sans précédent engendrant, par conséquent, une hausse sensible du taux de chômage en Tunisie.

Comment HR HOUSE a -t -elle géré cette crise en interne? et face à ses partenaires employeurs ?

Etant acteur de l’emploi en Tunisie et fort sensible quant aux intérêts de nos partenaires et candidats, nous avons alloué toutes nos ressources pour leur venir en aide et leur porter conseil et ce, tout au long de la période de confinement. Deux cellules de crise ont vu le jour au sein de HR House International. Une première cellule dédiée aux entreprises pour les écouter et les conseiller à mieux gérer cette crise, que cela soit sur un plan organisationnel, stratégique ou juridique. Une seconde cellule destinée aux candidats pour mieux les accompagner et les aider à se préparer à trouver un emploi ou structurer de nouveaux services ; que cela soit à travers des corrections de CV, des simulations d’entretien, de coaching, de bilans de compétences ou d’assistance à la mise en place d’un business plan pour les futurs éventuels entrepreneurs. Notre principal conseil était de profiter de cette période creuse pour travailler sur les acquis et les axes d’améliorations, leur permettant ainsi d’être prêts à la reprise de l’activité économique et par conséquent au marché de l’emploi post-crise. 

Cette relation de confiance nouée avec nos divers partenaires, clients et candidats, nous a permis, à notre grande surprise, de dépasser largement nos objectifs en 2020 et ce, malgré la crise économique.

Quelles sont vos priorités pour l’année 2021 ? 

Notre vision s’est adaptée au contexte par la révision de certaines priorités pour l’année 2021. En effet, au vu de l’importance confirmée de la digitalisation, nous misons, aujourd’hui, sur des services nous permettant d’assister nos partenaires à être plus agiles et à avoir une organisation performante prête à tout changement. Cette crise nous a également permis d’être témoin d’un manque d’informations juridiques, sociales et techniques. Raison pour laquelle notre cabinet a donné la priorité à la diffusion de l’information utile à tout opérateur économique et ce, à travers nos réseaux sociaux et capsules traitant ainsi diverses problématiques majeures que notre marché vit en ce moment. 

Une information juste et fiable permettra sans doute aux entreprises de mieux avancer tout en gardant les emplois, priorisant l’Humain par excellence ; facteur essentiel d’épanouissement et de richesse de notre nappe économique.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here