Honoris United Universities développe un respirateur pour une ventilation non invasive imprimé en 3D

0
418
Honoris United Universities respirateur

Des équipes de scientifiques, médecins ingénieurs, étudiants et spécialistes du réseau Honoris United Universities, le premier réseau panafricain d’enseignement supérieur privé, ont développé un prototype de respirateur pour une ventilation non invasive ainsi que des visières de protection, pouvant être produits rapidement et facilement, grâce à l’impression en 3D. Les équipes ont également développé des tests et des protocoles d’intervention innovants lors d’un hackathon panafricain. 

En cette période de crise sans précédent pour les systèmes de santé mondiaux, y compris dans une grande partie de l’Afrique, gouvernements et hôpitaux sont en demande de solutions pour remédier à la pénurie de ventilateurs et autres équipements critiques pour contribuer à sauver des vies. 

C’est dans un acte de solidarité que l’Université Centrale, institution membre du réseau Honoris United Universities en Tunisie, s’est associée à DITEX, le centre d’excellence né de la collaboration entre Dassault Systèmes et l’Université de Lorraine en France, et à la société d’ingénierie industrielle TECH-3D, pour produire un système de ventilation non invasive pouvant être fabriqué avec des composants facilement accessibles et peu coûteux. L’objectif principal étant de le rendre abordable et facile à produire à l’échelle mondiale. Une équipe de médecins du réseau Honoris, dont le Professeur Chadli Dziri, éminent chirurgien et directeur du Honoris Medical Simulation Center à Tunis, et le Dr Mamoun Ben Cheikh, anesthésiste et réanimateur, ont également été consultés sur la conception du prototype. 

Aucun brevet n’a été déposé pour le système de ventilation, le mettant à la disposition de tous. Il est composé d’un masque facial de protection imprimé en 3D et connecté à un insufflateur électrique, dont le corps, également imprimé en 3D, est équipé d’un réservoir d’oxygène lui permettant de fournir de l’oxygène à une concentration prédéterminée. 

Le chef de projet, le professeur Nidhal Rezg, à l’origine de l’initiative à l’Ecole Polytechnique de l’Université Centrale / DITEX – Université de Lorraine a déclaré : « Nous avons collaboré avec certains des meilleurs ingénieurs, scientifiques, chercheurs et professionnels médicaux hautement qualifiés au sein de notre réseau et avec des partenaires universitaires pour relever le défi et créer un dispositif qui peut potentiellement sauver des vies dans la lutte contre le COVID-19. Il était essentiel de veiller à ce qu’il soit abordable, facile et rapide à produire et surtout disponible pour tous. Le dispositif peut être facilement reproduit dans différents pays d’Afrique et du monde entier à l’aide d’un logiciel téléchargeable qui est accompagné d’un manuel d’instruction gratuit pour en faciliter l’utilisation. Le système de ventilation a également été conçu pour être utilisé à la fois dans les hôpitaux et à domicile. » 

D’autres institutions du réseau Honoris United Universities se distinguent également la lutte contre le COVID-19 et leurs innovations dans le domaine de la santé. L’École Marocaine des Sciences de l’Ingénieur (EMSI), la plus grande école d’ingénieurs au Maroc, a notamment vu trois de ses innovations sélectionnées dans le cadre d’un hackathon panafricain (Marocovid 19) impliquant des étudiants, des start- ups, des entrepreneurs, des professeurs et des ingénieurs. Avec les sept autres lauréats, elles seront virtuellement incubées par Hack & Pitch et Start-up La Factory, des incubateurs de premier plan au Maroc visant à accélérer l’innovation en favorisant la collaboration entre les start-ups et entreprises.

Parmi les trois projets lauréats issus de EMSI, ‘African Saviour’, prévoit l’envoi de kits de prélèvements nasaux et autres kits de diagnostic du coronavirus par drone dans les zones rurales isolées. Le kit livré par le drone comprendra un gel hydro-alcoolique et des gants à usage unique. Le drone aura pour mission de transporter l’échantillon dans un sac stérilisé et passera par un point de désinfection à son retour. 

Le second projet lauréat est un Système Respiratoire Digital et Intelligent. Celui-ci transmet les signes vitaux et besoins médicaux de patients hospitalisés en temps réel via une plateforme numérique connectée au matériel de surveillance. Le système permet ainsi de faciliter la surveillance constante de l’état des patients par les professionnels de santé sans aucun contact direct. 

Moroccan Electronic Prescription (MeP)’, le troisième projet lauréat de l’EMSI, propose quant-a-lui une application mobile qui permettant à un médecin d ́écrire ou de valider des ordonnances d’un patient. Celui- ci peut ensuite retirer ces médicaments en pharmacie grâce un code QR à usage unique. L’objectif étant de réduire les contacts entre patients et docteurs, protégeant ces derniers, indispensables à la lutte contre la pandémie. 

En Afrique du Sud, REGENT Business School a mobilisé ses pôles d’innovation ou « iLeadLABs » pour fabriquer des prototypes d’équipements de protection. L’institution a ainsi imprimé en 3D des visières de protection dans ses trois iLeadLABs, à Durban, Johannesbourg et au Cap, et les a distribués gratuitement à certains établissements publics de santé. « Le premier lot a été imprimé en quelques jours et la production n’a pas cessé depuis », a expliqué le Dr Ahmed Shaikh, directeur général de REGENT Business School, avant d’ajouter : « Le courage d’une nation se révèle en temps de crise, comme celui que nous vivons actuellement. Nous sommes face à un adversaire redoutable et qui plus est invisible. REGENT Business School est reconnaissante de pouvoir contribuer de manière significative à la lutte contre le COVID-19 en produisant et en offrant du matériel essentiel pour sauver des vies. » 

Luis Lopez, CEO d’Honoris United Universities, a salué l’engagement, la rapidité et l’intelligence collaborative des équipes à travers l’Afrique. « Les institutions du réseau Honoris et leurs partenaires ont répondu à l’appel des gouvernements et des professionnels de santé à trouver de nouvelles solutions dans la lutte contre le COVID-19. Je félicite les équipes pour leur agilité à développer collectivement et rapidement des solutions abordables et accessibles. Je salue également l’engagement sans relâche de chacune de nos institutions et de chacun de nos collaborateurs, et leur exprime toute ma fierté quant aux efforts déployés pour assurer la continuité de l’enseignement et le travail à distance. Alors que nous unissons nos efforts, la mission d’Honoris United Universities – Education For Impact – revêt plus que jamais toute sa dimension. » 

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here