Hatem Dhahri : « Notre réussite est essentiellement due au développement d’un capital humain »

0
215
Hatem Dhahri Directeur Associé Talys Consulting

Entretien avec Hatem Dhahri Directeur Associé Talys Consulting

Talys Consulting s’est progressivement positionné en tant qu’acteur de référence dans le secteur bancaire et des services financiers. Quelles sont vos références dans ce domaine ? 

Talys Consulting est un cabinet de conseil en Organisation et en Système d’information qui opère en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Nous avons accompagné une bonne partie des banques privées et publiques tunisiennes sur des projets stratégiques et ayant une grande envergure dont l’UIB, la BIAT, la BTK, la BH, la BNA, la STB, la TFB, BTE, le TSB, ZITOUNA BANK,AL BARAKA BANK, WIFAK BANK…, à l’étranger en Afrique subsaharienne comme la BNI, la BBG, Orabank, la BDM, la BCM, le CMS…

Nous avons également accompagné des compagnies d’assurance comme la STAR, GAT, COMAR, LLOYD, AMANA TAKAFUL, ASSURANCES SALIM…, des institutions de microfinance en Tunisie (ENDA, TAYSIR…) mais aussi à l’étranger en Afrique et au moyen orient (CIF, IFOD, PEBCO, DBACD, KURAIMI BANK, TAMWEELCOM, TADAMUN, AMAN…) ainsi que des compagnies de leasing (Tunisie Leasing & Factoring, Maghreb Leasing d’Algérie…).

Vous revendiquez aussi une expertise avancée en matière de conseil dans les systèmes d’Information et l’Organisation, Pouvez-vous nous donner plus de détails ?

Talys Consulting a acquis au fil de son expérience une forte composante qui tourne autour des SI. Nous accompagnons en effet nos clients depuis la définition de la stratégie SIjusqu’à la mise en œuvre de la feuille de route qui en découle. L’expérience acquise a été cumulée sur douze ans grâce à des projets de transformation SI qui ont permis de faire mûrir les différentes offres du cabinet et de bien maîtriser les différents risques rencontrés lors de la mise en œuvre de ces feuilles de route.

Avec l’air digital, notre cabinet s’est également développé ces dernières années sur le volet digital avec des références acquises à l’étranger pour la définition de la stratégie digitale et la mise en œuvre de la feuille route digitale.

A part le volet Système d’Information, nous avons une très bonne maîtrise des processus des institutions financières, des expertises par métier et une capitalisation sur les bonnes pratiques. Tous ces outils et ce savoir nous permettent de comprendre facilement les problématiques de nos clients et de pouvoir leur proposer une offre personnalisée et adaptée à leurs contextes et enjeux.

Talys Consulting se développe aussi dans plusieurs pays en Afrique ? 

Nous avons commencé le développement sur les pays en Afrique Subsaharienne depuis déjà cinq ans sur les mêmes offres commercialisées sur le marché local. Notre expertise est bien appréciée et nous travaillons particulièrement sur la Côte d’ivoire, le Sénégal, le Mali, le Bénin, Burkina Faso et la Mauritanie.

Nous opérons également au Liban, Egypte, Dubaï, Jordanie…

Qu’est ce qui a fait votre réussite en tant qu’une success story Tunisienne ?

Notre réussite est essentiellement due au développement d’un capital humain composé de consultants qui exercent le conseil avec des valeurs bien ancrées qu’ils transmettent aux nouvelles recrues. La confiance, l’engagement, le partage et l’excellence se déclinent au niveau de chaque Talysien dans sa façon d’être aussi bien avec ses collaborateurs qu’avec les équipes clientes.

Pour résumer, notre réussite c’est d’avoir construit une gamme d’offres de conseil adaptée aux besoins du marché et d’avoir réussi à développer une équipe ayant l’expertise et les compétences capable d’adapter cette gamme d’offres au contexte et enjeux de chaque client. 

Vers quel modèle économique la PME tunisienne doit migrer ? 

La PME tunisienne est devant l’évidence de se mettre au Digital et ce afin de stimuler l’innovation et améliorer l’expérience client.

Grace au numérique, la PME tunisienne peut étendre sa présence à des nouvelles géographies et des nouveaux domaines,le développement de nouveaux produits et services s’accélère et la satisfaction client s’améliore.

Toutefois, l’adoption rapide de nouvelles technologies perturbe les modèles économiques traditionnels. Les entreprises doivent donc se réinventer et s’appuyer sur la technologie pour favoriser le business et pérenniser l’entreprise dans une organisation de travail adaptée.

….Alors la question qui se pose souvent est par où il faut commencer ?

Nous conseillons toujours nos clients de commencer par une première phase de définition de la stratégie digitale à travers un diagnostic de l’existant et une évaluation de la maturité digitale de l’entreprise, ensuite identifier les axes stratégiques et les besoins de digitalisation pour justement définir un portefeuille de projets digitaux.

Ces projets doivent être ensuite priorisés dans une feuille de route digitale, à ce stade l’entreprise doit identifier les prérequis de chaque projet, définir les moyens humains, organisationnels et financiers.

A partir de là, l’entreprise peut commencer la mise en œuvre de la feuille de route digitale.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here