Hallouma Hediji :« 360 Webmarketing, des solutions pour toute ambition.»

0
353
Hallouma Hediji

Interview avec Hallouma Hediji, Digital Manager à 360 Webmarketing.

Pour ceux qui ne vous connaissent pas, qui est «360 Webmarketing» et quels sont vos services ?

360 webmarketing est une agence de marketing digital active en Tunisie et à l’international, qui a vu le jour en 2009 grâce à la volonté de femmes et d’hommes qui ont vu le potentiel qu’offrait internet dans la création du business. 

Initialement dédiée aux prestations de Search Marketing, 360 webmarketing a su accompagner l’évolution des outils du web et les besoins de la communication digitale pour proposer une panoplie de prestations digitales

  • Création de site web
  • Création de contenu
  • Webdesign
  • Référencement naturel, local et payant (publicité sur les moteurs de recherche et réseaux associés)
  • Animation et publicité sur les réseaux sociaux

Nous pouvons dire que fonder une agence de branding en Tunisie, où la fracture numérique est encore un fléau, est un projet audacieux. Pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

Oui et non. 

Il est vrai que l’agence était basée en Tunisie avec une équipe tunisienne mais durant les premières années, notre clientèle était 100% étrangères, principalement francophone (France, Belgique, Suisse), ces marchés cibles étaient déjà porteurs et demandeurs de services webmarketing. 

Au tout début, les enjeux pour 360 webmarketing étaient de créer des offres adaptées aux besoins des marchés visés et à tarifs bien étudiés et de constituer une équipe d’experts qui maîtrisent les outils et les techniques rédactionnels afin de délivrer du contenu impactant et des services irréprochables. C’est que nous avons réussi à développer et c’est ce qui après, nous a permis de nous ouvrir sur le marché tunisien petit à petit car nous avons le luxe de laisser venir à nous les entreprises tunisiennes qui ont pris conscience de l’importance d’exister en ligne pour les Tunisiens. 

La crise du COVID-19 a réellement bousculé la progression du numérique en Tunisie vers le positif. Depuis 2020, commander en ligne (via les réseaux sociaux ou les sites web) est devenu familier pour le Tunisien, ce qui a poussé les entrepreneurs tunisiens à se tourner vers les leviers webmarketing pour promouvoir leurs offres. 

Depuis 2009, vous avez certainement assisté à des évolutions remarquables dans le digital ?

Oui, certainement ! Mis à part la naissance de nouvelles plateformes qui ont ramené leur propre mode de fonctionnement telles qu’Instagram, Tiktok, les marketplaces…, certaines techniques ont changé et ne sont plus abordées de la même manière. A titre d’exemple, les best practices SEO (référencement naturel) ont évolué, il n’est plus juste question de mettre en valeur le mot clé au niveau du contenu du site, il faut tenir compte d’autres paramètres comme l’expérience Internaute ou UX, le site doit être rapide, offrant une navigation claire et fluide.

Selon vous, quelles sont les principales difficultés auxquelles font face les entreprises et Startups tunisiennes pour avoir plus de visibilité ?

Tout d’abord, les prévisions de budget car les coûts de départ sont importants, même si les actions du digital restent moins coûteuses que celles des médias classiques. Une présence 360° nécessite un budget de départ assez conséquent (création du site, création du contenu et actions pour le Search et pour les réseaux sociaux). 

Après, il faut trouver le bon prestataire digital qui va piloter l’ensemble du projet (activation de tous les leviers) et qui soit capable de retranscrire les besoins du projet en actions faisables, techniquement parlant.

C’est l’un des atouts de 360 webmarketing : nous disposons de chefs de projets pluri-leviers capables de déployer une stratégie digitale complète, adaptée aux enjeux du client (qu’il s’agisse de notoriété ou de génération de prospects).

Justement c’est quoi une bonne stratégie de communication digitale ? 

Il n’y a pas une stratégie efficace type. Pour réussir sa présence et atteindre ses objectifs en ligne, il faut adapter le contenu à diffuser à la cible là où elle se trouve et au bon moment. 

Il est donc nécessaire de bien connaître sa cible et le fonctionnement des outils à utiliser et les timings approximatifs pour obtenir les résultats.

Par exemple, on sait que les résultats depuis le référencement naturel viennent après 6 mois, voire une année pour un site nouvellement créé. Il est donc important de s’appuyer sur un autre canal pour générer du trafic comme les réseaux sociaux ou la publicité sur les réseaux de recherche (paid search). 

Si vous pouviez prodiguer un conseil aux entrepreneurs, quelle serait l’erreur qu’il faut absolument éviter lors de la conception de sa stratégie numérique ?

Lors de la mise en place d’une stratégie webmarketing, il y a une étape à laquelle s’effectue une étude de la concurrence.

L’erreur courante qui se fait lors de ce benchmark, est de se mesurer à des activités plus anciennes en ligne ou plus importantes en termes d’offres…

Se mesurer à eux en termes de stratégie de positionnement en ligne ne sera pas adapté, car les résultats mettront plus de temps à arriver voire, seront absents la première année d’où le risque de frustration, déception ou encore sensation de perdre son argent.

Une autre erreur également fréquente, le fait de vouloir toucher deux cibles différentes (B2B et B2C) en même temps, l’adage «faire d’une pierre deux coups» n’est pas porteur quand on veut optimiser son budget en ligne.  

En tant que partenaire digital, quels avantages offrez-vous à vos clients ? 

360 webmarketing, c’est plus de 15 ans d’expérience au profit de plusieurs secteurs d’activité et marchés. La maîtrise des outils et la technicité définissent le savoir-faire pour lequel les clients viennent nous voir en premier. 

Ensuite, si nos clients restent et reviennent c’est parce que nous accordons une attention spéciale à la manière dont nous échangeons avec eux. Le fait d’avoir un interlocuteur unique expert, qui leur explique l’ensemble des actions à mener, les aide à mieux comprendre notre métier et ce que nous attendons d’eux. Ils sont plus réactifs dans les validations et les résultats sont plus rapides. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here