Habib Ben Hariz : « BFI, 25 ans de réussite en Afrique »

0
1332
Habib Ben Hariz PDG BFI

Entretien avec Habib Ben Hariz, PDG – BFI

Pouvez-vous me décrire en quelques mots votre parcours ? 

Après une licence en Sciences économiques et un 3éme cycle en Finance à l’ISG, j’ai occupé le poste de directeur commercial et technique en assurance vie durant 4 ans puis celui de directeur commercial dans une multinationale de 1984 à 1997 (d’ailleurs, j’ai été élu « the best sales manager worldwide en 1988 »). 

En 1997, j’ai rejoint l’aventure BFI en tant que co-fondateur et président directeur général du groupe.

BFI est spécialiste dans l’édition et l’intégration de solutions logicielles destinées aux banques et institutions financières. Parlez-nous de votre produit !

Nos produits s’adressent essentiellement aux banques centrales & universelles ainsi qu’aux institutions financières en Afrique.

Pour ce qui est des banques centrales, les solutions logicielles que nous leur proposons sont : la compensation électronique (Carthago Compensation est installée dans 80% des banques centrales africaines), la supervision bancaire (Afrique centrale et Afrique de l’Ouest), la salle de marché, la centrale des risques, la centrale des incidents de paiement, l’interopérabilité…

Pour ce qui est des banques universelles, nous proposons notre solution Carthago Global Banking Urbanisée, installée dans une quinzaine de banques commerciales et de développement africaines. Nous proposons également des solutions de place tels que la solution de compensation, le reporting règlementaire, le Scoring et Rating, l’IFRS ainsi que des produits à forte valeur ajoutée comme la trésorerie et ALM, les marchés des capitaux, la comptabilité budgétaire, la digitalisation des processus métier notamment l’instruction d’octroi de crédit, le trade finance, l’entrée en relation client (KYC) et les réclamations clients afin de préparer la digitalisation des canaux à travers un portail omnicanal corporate et retail centralisés.

Qui sont vos plus grands partenaires sur le continent Africain ? 

Notre présence dans 25 pays du continent Africain nous a permis de développer une relation de partenariat stratégique avec des groupes comme BGFIBank (élue meilleure banque africaine en 2019 au cours de la 3e édition de l’Africa Investments Forum & Awards), Natixis, BNP Paribas, Société Générale, Attijari Wafa Bank…

Pour le volet Global Bancaire, nous avons une quinzaine de références parmi lesquelles nous pouvon citer la STB, la BNA, le CFC, la BHS, la BIMAO, la BDEAC, la BHT, la BHN…

Toutefois, en terme de taille (réseau d’agences, de bureaux et de box de change le plus étendu et le plus important du pays), la STB représente LA référence en matière de Carthago Global Banking en Afrique. Notre participation à la réussite du redressement de la STB et la reprise de sa place en tant que leader sur le marché bancaire tunisien est une fierté pour BFI.

BFI a exporté son savoir-faire en Afrique. Comment se porte ce marché ?

100% de notre chiffre d’affaires se fait en Afrique. Ce marché nous va donc à ravir !

Notre position de leader Africain en tant que fournisseur de solutions bancaires se consolide  essentiellement grâce à notre démarche de développement de partenariats stratégiques sur le long terme en étant à la fois le partenaire financier et technologique des groupes et institutions prestigieuses du continent.

Nous consolidons ce partenariat à travers la mise à niveau technologique de notre parc compensation au sein des banques centrales africaines ainsi que des modules métier auprès des banques commerciales.

Notre développement régional a connu une expansion importante, notamment à travers, la conclusion de partenariats avec des cabinets de consulting multinationaux et locaux et la création de filiales au Gabon, au Maroc, en Algérie, au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Cameroun afin de garantir plus de proximité et de réactivité.

Quels sont les projets et perspectives de BFI pour les prochaines années ?

Le capital humain est au centre de la réussite de l’expérience BFI. Nous jouissons de compétences 100% tunisiennes ayant participé tout au long du parcours du groupe pour relever les défis et les challenges face à des concurrents de dimension multinationale.

Nous couvrons déjà l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest. Notre plan d’action futur est orienté vers l’Afrique de l’Est.

Nous jouissons d’une culture africaine et nous comptons développer d’autres relations de partenariat avec de nouveaux groupes dans la microfinance.

Notre nouvelle architecture technologique orientée micro-service nous donne un élan pour nous adapter aux nouveaux besoins métier bancaire dans une approche modulaire permettant de compléter les insuffisances des systèmes d’informations existants dans les différentes institutions financières.

Tous ces facteurs clés de succès ne font que consolider notre position en Afrique et nous partons ainsi avec un capital à la fois réussite et confiance déjà bien ancré pour attaquer l’avenir de BFI avec beaucoup de sérénité et d’optimisme. Cet optimisme nous pousse à bien préparer notre introduction en bourse programmée dans les prochaines années.

Pour résumer, BFI en quelques chiffres ?

  • Nous avons fêté cette année les 25 ans du groupe BFI  
  • Nous sommes 300 collaborateurs
  • Nous sommes présents dans 25 pays à travers plus de 280 institutions
  • Nous avons 9 filiales à travers le continent
  • Nous avons enregistré 50% de croissance en CA sur les 3 dernières années.
No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here