Grève des techniciens de l’OACA : la survie de TUNISAIR est en jeu…

0
3036
OACA-Grève

Le Président Directeur Général de la compagnie aérienne nationale TUNISAIR, Elyes Mnakbi, a exprimé dans la matinée du mercredi 12 décembre 2018 son inquiétude par rapport à la grève des techniciens de la navigation aérienne relevant de l’Office de l’Aviation Civile et des Aéroports (OACA) annoncée les 13 et 14 décembre 2018.

Le PDG de TUNISAIR déplore le fait que cette grève intervient au moment où la compagnie aérienne commence à retrouver son souffle. Vulnérable, la compagnie ne pourra résister aux conséquences d’une grève d’une telle envergure. Si la grève est maintenue la compagnie envisage de dispatcher ses vols et de les détourner, ainsi, sur d’autre aéroports, autres que Tunis-Carthage qui est concerné par ce mouvement.

Dans une déclaration aux médias, la Secrétaire Générale du syndicat des techniciens de l’aviation civile, Kaouther Sahraoui, a affirmé que les revendications des grévistes portent sur le versement d’une prime de rendement au profit de 900 techniciens qui ont été injustement et illégalement exclus du champ d’application de cette formalité.

Intervenant au sujet de la mise en application de l’accord OpenSky, Hichem Ben Ahmed, ministre du transport a déclaré qu’à propos de cette grève annoncée par le syndicat de base des techniciens de l’aviation civile à l’OACA, relevant de l’UGTT, le dialogue se poursuit, une séance de négociations entre l’autorité de tutelle et les syndicalistes de l’OACA, est en ce sens prévue dans l’après-midi du mercredi 12 décembre 2018 au siège du ministère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here