Global Gender Gap 2023 : La Tunisie, 6ème dans la région MENA

0
845

La Tunisie a récemment été classée 6ème dans la région MENA et 128ème dans le classement mondial de l’Indice « Global Gender Gap 2023 », accusant une baisse de 8 places par rapport à l’année précédente.

Selon le rapport annuel de la 18ème édition publié par le Forum économique mondial, cette enquête a été réalisée dans 146 pays pour examiner les inégalités entre les genres.

L’Institut Arabe des Chefs d’entreprises (IACE), partenaire officiel du Forum économique mondial, a mené l’enquête pour le cas de la Tunisie.

L’indice mondial de l’écart entre les hommes et les femmes a été présenté, évaluant la répartition des ressources et des opportunités dans chaque pays.

Quatre piliers ont été pris en compte : la participation et les opportunités économiques, le niveau d’éducation, la santé et la survie, ainsi que l’autonomisation politique.

Concernant la participation et les opportunités économiques, la Tunisie se classe 10ème dans la région MENA et 138ème dans le classement mondial, avec un score de 45,1%.

Cela englobe la différence de participation entre les femmes et les hommes dans la population active, l’écart salarial, ainsi que la probabilité entre les genres parmi les célébrés, les hauts fonctionnaires et les travailleurs techniques et professionnels.

En ce qui concerne le niveau d’éducation, la Tunisie est classée 11ème dans la région MENA et 117ème dans le classement mondial, avec un score de 95%.

Le rapport indique que le pays a atteint la parité entre les genres dans l’enseignement secondaire et supérieur, mais se classe 121ème en termes de taux d’alphabétisation.

Pour le pilier de la santé et de la survie, la Tunisie se positionne à la 2ème place dans la région MENA et à la 81ème place à l’échelle mondiale, avec un score de 96,6%. Le rapport révèle que le pays a également atteint la parité en ce qui concerne le rapport de masculinité à la naissance. En ce qui concerne l’espérance de vie en bonne santé, la Tunisie se classe 92ème selon le rapport.

Le rapport souligne également les tendances mondiales pour l’année 2023. Au rythme actuel des progrès, il faudra 162 ans pour combler l’écart entre les genres en matière de pouvoir politique, 169 ans pour réduire l’écart en matière de participation et d’opportunités économiques, et 16 ans pour réduire l’écart en matière d’éducation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here