FTDES : Comment développer une économie bleue durable en Tunisie ?

0
427

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) vient de publier une étude intitulée « La composante bleue du développement durable en Tunisie : État des lieux et perspectives ».

Cette étude réalisée par la Professeure Rafika Fehri Bedoui, présente l’état des lieux de l’environnement marin et des zones côtières de la Tunisie et les actions qui se basent sur les principes d’une économie bleue pour lutter contre les agressions marines à l’échelle internationale méditerranéenne et tunisienne. L’auteure et le FTDES proposent également une conclusion avec leurs propres perspectives.

L’étude rappelle que dans un cadre institutionnel mondial, la Tunisie a signé plusieurs conventions, protocoles et accords internationaux sur le développement durable du milieu marin et des zones côtières. 

En effet, la Tunisie partage avec tous les autres pays riverains de la Méditerranée les mêmes préoccupations quant aux agressions du milieu marin et des zones côtières notamment la pollution, la baisse de la biodiversité, l’introduction d’espèces exotiques. 

De même, la Méditerranée, mer intercontinentale, est en relation avec l’océan mondial qui joue un rôle essentiel dans la régulation du climat et en conséquence assure l’équilibre social, économique et environnemental de tous les pays du monde.

Néanmoins, l’état environnemental alarmant de la planète ne cesse de s’aggraver depuis les années 70 jusqu’à nos jours ; disparition des forêts, avancée du désert, érosion du sol, détérioration des pâturages, disparition des espèces, augmentation du taux de CO2, chute des nappes phréatiques, hausse de la température, assèchement des fleuves, diminution de la couche d’ozone stratosphérique, tempête de plus en plus désastreuses, fonte des glaciers, hausse du niveau de la mer, pollution de la mer, disparition des récifs coralliens. 

Cette situation nécessite des mesures drastiques pour une exploitation rationnelle qui préserve les ressources marines dont un contrôle plus soutenu de l’activité de la pêche par les autorités compétentes, l’adoption d’une économie sociale et solidaire, la sensibilisation des jeunes aux problèmes environnementaux et la construction d’un port en eaux profondes.

Le Forum appelle à encourager la pêche artisanale, moins destructive et moins consommatrice d’énergie, à engager des opérations de repeuplement des zones côtières.

Toujours dans un souci d’assurer un développement durable basé sur une économie bleue, le FTDES souligne également que la gestion du littoral doit intégrer toutes les composantes des activités socio-économiques.

Le forum propose par ailleurs, la construction d’un port en eaux profondes qui autorisera l’accueil de plusieurs activités génératrices d’emplois et d’activités de loisir ce qui favoriseraient une vraie dynamique touristique et économique.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here