Forum Tuniso-Allemand de l’innovation 2022 : Préserver les ressources en eau est une priorité

0
398

C’est avec de grands espoirs et dans le cadre des Journées tunisiennes de l’eau 2022 “Tunisian Water Days 2022” que s’est organisée la deuxième session du Forum tuniso-allemand de l’innovation.

Ce forum a été organisé sous l’égide du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS), du Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR) et du Centre de Recherche et des Technologies des Eaux (CERTE), avec la participation de l’Université Technique de Berlin (TU Berlin), et ce dans le cadre du projet de recherche SUSPIRE (Recyclage durable et décentralisé des eaux usées industrielles dans les zones rurales – cas des abattoirs de volaille) dans le contexte du programme de recherche TUNGER (2 + 2) .

Lors du discours d’ouverture de M. Ahmed Ghrabi, Directeur général du CERTE, Mme Basma Ben Mesbah, Directrice des technopoles et M. Matthias Makowsky, Conseiller scientifique du Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR), ont apprécié l’importance de la coopération Tuniso-allemande dans la réalisation des objectifs de développement durable ainsi que l’importance du programme de recherche TUNGER (2+2). Dans ce contexte, Mme Ben Mesbah a donné un aperçu des programmes TUNGER (2 + 2) et a, par la même occasion, exposé les résultats du programme commun (2018-2020) basé sur le partenariat entre la recherche et les institutions industrielles.

De son côté, M. Markus Leidinger, responsable adjoint de la section régionale Afrique du Nord et Jordanie du German Water Partnership (GWP), a présenté les défis globaux qui concernent le secteur de l’eau puis les opportunités d’innovation existantes. Il a également introduit le réseau allemand dans le secteur de l’eau (GWP), qui compte plus de 300 membres répartis entre les associations de recherche, les entreprises et les institutions.

De sa part, M. Ahmed Ghrabi, directeur général du Centre de Recherche et des Technologies des Eaux, a salué la coopération tuniso-allemande dans le domaine du traitement des eaux industrielles, et a souligné l’importance de ce forum qui permet à la Tunisie de “s’inspirer de l’expérience allemande avancée en adoptant des solutions techniques et technologiques innovantes”.

Lors de ce forum, Mme Latifa Bousselmi, coordonnatrice nationale de projet et M. Sven Geissen ont donné un aperçu sur l’état d’avancement des travaux du projet de recherche « SUSPIRE », financé par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et le ministère fédéral Allemand de l’Éducation et de la Recherche.

En effet, le projet “SUSPIRE” vise à développer un procédé durable type qui est basé sur des technologies de traitement innovantes pour le traitement et le recyclage des eaux issues d’abattage des volailles. Le procédé type vise un rejet zéro et une utilisation de l’énergie renouvelable et sera adapté au contexte tunisien (aridité, spécificité de la production, cadre légal et sanitaire, cadre environnemental local, etc.)

Et étant donné que la garantie d’une sécurité de l’eau fait partie intégrante de la réalisation du développement durable, la mise en œuvre des objectifs du programme « SUSPIRE » est devenue une priorité.

La première session du forum a connu la participation des meilleurs experts dans le domaine de la gestion et de la réutilisation de l’eau, des représentants des collectivités locales, des institutions publiques, des bureaux d’études privés et des bureaux d’architectes nationaux et allemands.

Le Forum a inclus diverses conférences sur les solutions allemandes et tunisiennes des chercheurs de l’industrie et des acteurs publics (ONAS, ANGED, SONEDE, MARHP, CERTE), autour de différents sujets tels que le traitement des eaux usées et des eaux industrielles. L’occasion était aussi d’examiner les modèles mis en œuvre sur le terrain et les stratégies de gestion des ressources rares.

Cette rencontre a également créé un terrain approprié pour un dialogue significatif, un échange d’expériences entre les industries agro-alimentaires en particulier et les acteurs tunisiens et allemands dans les secteurs public et privé. Les priorités rendues nécessaires par le contexte national et mondial, telles que l’eau, la sécurité alimentaire et énergétique, l’économie circulaire, la santé, la transformation numérique et industrielle etc, ont également été mises en lumière.

En marge du forum tuniso-allemand de l’innovation, un atelier a été organisé sur le travail des jeunes chercheurs, qui les a réunis avec des experts et des industriels.

De ce fait, le forum d’innovation a connu un grand succès suite à la participation d’environ 130 participants affiliés à différentes institutions comme suit : les centres de recherche (24%), les industries (28%) les organisations publiques (15%), les universités (12%), les organisations privées (12%) et d’autres institutions (9%).

Ce forum a également mis le point sur le grand potentiel scientifique, technologique et humain que nous possédons à échelle locale et qui pourrait être très efficace suite à des collaborations plus larges avec les différents acteurs et pluridisciplinaires nationaux et internationaux.

Tous les acteurs présents ont été d’accord sur la nécessité d’agir le plus rapidement possible pour appliquer des solutions plus durables dans le domaine de traitement des eaux afin de lutter contre les effets de changement climatiques et réduire les impacts liés à la pollution de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here