Forum Tech the Justice Gap : Un pas vers l’avant vers l’intersection de l’innovation et de la justice

0
359

The Hague Institute for Innovation of Law (HiiL) a conclu avec succès le forum « Tech the Justice Gap », un événement novateur tenu sous le patronage estimé de la Présidence du Gouvernement Tunisien. L’événement a permis d’explorer le potentiel transformateur de la technologie dans le remodelage du paysage de la justice, en particulier en répondant aux besoins quotidiens en justice axée sur les personnes.

Le forum a vu la convergence du secteur privé, du secteur public, des entrepreneurs innovateurs et des investisseurs, tous unis par un engagement commun à placer les citoyens au cœur des services de justice. Les défis abordés lors des discussions en panel et même en dehors de la scène, lors des sessions de réseautage étaient aussi vastes que les objectifs étaient ambitieux, cherchant à garantir une justice non seulement abordable et facile à comprendre, mais aussi accessible à tous.

A cette occasion, M. Slim Jrad, représentant de la présidence du gouvernement tunisien, a déclaré : « Nous croyons fermement aujourd’hui aux diverses possibilités de mettre en œuvre la technologie en faveur de la justice, ce qui traduit parfaitement l’importance des efforts déployés par l’État tunisien pour renforcer la justice dans le système juridique et social. La tenue de cette importante conférence pour la première fois en dehors des Pays-Bas et choisir la Tunisie en particulier est la meilleure preuve de la confiance dont jouit la Tunisie pour organiser de telles manifestations afin de promouvoir la justice et l’entrepreneuriat. »

 

Mettons en lumière le rôle de l’innovation dans la résolution des lacunes en matière de justice, HiiL a célébré 17 startups du Nigeria, du Kenya, de la Tunisie, du Liban, de la Jordanie, de l’Égypte et de la Palestine. Un jury distingué, composé d’Olivia Gao, Hope Wandera et Ghazi Saddem, a évalué les startups en fonction de l’impact, de la durabilité et de la viabilité du modèle commercial.

De son côté Deyana, Abououbeid Gestionnaire de programme du JA a déclaré : Les startups, accélérées par HiiL, ont présenté leurs solutions innovantes en réponse aux problèmes de justice les plus pressants identifiés dans les enquêtes sur les besoins et le degré de satisfaction dejustice de HiiL dans les pays ciblés, tels que l’argent, l’emploi, le bien-être social, la criminalité, le logement et les problèmes de justice liés aux micro, petites et moyennes entreprises (mSME). Cela a mis en évidence la diversité des approches visant à avoir un impact positif sur l’accès à la justice.

L’événement s’est conclu par l’annonce des trois lauréats du prix Innovating Justice Award, en reconnaissance pour leurs contributions exceptionnelles, où Awabah, du Nigeria a reçu 10000 euros, Oqoodi, de Gaza a reçu 20000 euros, et Natakallam, 5000 euros du Liban.

Le public, à la fois présent physiquement et en ligne, a activement participé à la sélection du lauréat du prix People’s Choice Award

« Cet événement a pour but de combler l’écart de la justice grâce au pouvoir de la différenciation en réunissant le gouvernement, le secteur privé, les organisations de la société civile, les organismes de recherche, les entrepreneurs et les investisseurs. Ces structures sont nécessaires pour contribuer à la résolution des 4.4 millions problèmes judiciaires occurants annuellement et qui ne sont pas résolus équitablement et rapidement en Tunisie ». a déclaré Sam Muller,CEO of HiiL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here