FMI : La Tunisie parmi les pays les plus endettés d’Afrique

0
289
FMI

Selon les dernières statistiques et prévisions du Fonds monétaire international (FMI), la Tunisie fait partie des dix pays africains qui devraient afficher le taux d’endettement le plus élevé fin 2021, avec une dette publique équivalant à 90,2 % du PIB.

Les dix pays sont les suivants : 

  • Le Soudan, avec une dette publique équivalant à 209,9 % du PIB, 
  • L’Érythrée (175,1 %), 
  • Le Cap-Vert (160,7 %), 
  • Le Mozambique (133,6 %), 
  • L’Angola (103,7 %), 
  • La Zambie (101,0 %), 
  • Maurice (101,0 %), 
  • L’Égypte (91,4 %), 
  • La Tunisie (90,2 %),
  • La République du Congo (85,4 %). 

D’après la même source, certains pays africains connaissent un niveau d’endettement particulièrement élevé qui devrait même dépasser en fin d’année 2021 la barre symbolique des 100 % du PIB pour sept d’entre eux. 

Concernant la Tunisie, elle devrait faire une entrée remarquée dans ce groupe des dix, avec un niveau d’endettement passant de 89,7 % à 90,2 % du PIB. 

Cette situation résulte de l’instabilité politique et de la grave crise économique qui ont touché le pays au cours de la dernière décennie, depuis la révolution tunisienne de janvier 2011. 

Autrefois considéré comme un modèle de développement économique et social pour l’ensemble de l’Afrique et du monde arabe, en dépit de certaines lacunes, parfois exagérées, la Tunisie a en effet connu une décennie perdue en enregistrant une croissance économique annuelle de seulement 0,7 % en moyenne sur la période de dix années 2011-2020, d’après le FMI.

Aujourd’hui, la Tunisie n’est plus en mesure de lancer le moindre emprunt obligataire à des conditions optimales (taux d’intérêt bas et proche de ceux dont bénéficient certains pays développés), ce qui pousse le pays à recourir au FMI et à la Banque mondiale, et/ou à solliciter la garantie financière d’une grande puissance étrangère.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here