Flat6Labs lance un nouveau fonds de capital-risque de 95 millions USD pour renforcer son impact en Afrique

0
1188

Flat6Labs, principale société de capital d’amorçage de la région MENA, annonce le lancement d’un nouveau fonds d’amorçage doté de 95 millions USD, en vue de soutenir la croissance et le développement de startups technologiques en démarrage sur le continent africain. Depuis sa création il y a 12 ans, Flat6Labs a largement démontré sa capacité à sélectionner et à investir dans des startups prometteuses en Afrique du Nord, avec plus de 16 millions USD investis dans des startups, et plus de 191 millions USD levés dans le cadre d’un financement de suivi, créant ainsi plus de 2 500 emplois directs et 80 000 emplois indirects par le biais de ses deux premiers fonds sur les marchés égyptien et tunisien.

Basé en Égypte, l’Africa Seed Fund (ASF) sera axé sur trois principaux territoires d’investissement : Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest et Afrique de l’Est. Flat6Labs entend étendre son activité à plusieurs nouveaux territoires, dont le Nigeria, le Ghana, le Kenya, le Maroc et le Sénégal, parmi d’autres. Ramez El-Serafy et Dina el-Shenoufy dirigeront l’ASF en tant que commandités du fonds. Le fonds investira dans plus de 160 startups technologiques africaines au stade de démarrage dans les cinq prochaines années. L’accent sera mis sur les secteurs à fort impact qui stimulent l’inclusion numérique en recourant aux technologies de l’information et aux industries dont les activités répondent aux défis sociaux et environnementaux, tels que la HealthTech, la FinTech, l’EdTech, la GreenTech, l’AgriTech, la ClimateTech, et bien d’autres secteurs.

L’afflux important de capitaux provenant de l’ASF est susceptible de créer plus de 14 000 emplois, d’apporter un soutien à plus de 1 200 fondateurs, dont 20% de femmes, et de générer un chiffre d’affaires de plus de 700 millions USD.

Ramez El-Serafy, commandité de l’ASF, se réjouit du lancement de l’Africa Seed Fund : « Le continent africain présente un énorme potentiel inexploité et des opportunités commerciales uniques, et constitue l’une des régions les plus propices à l’investissement dans la technologie et l’innovation. Nous mettrons à profit notre expérience et nos connaissances en guidant les créateurs de startups vers la création d’entreprises véritablement évolutives, prêtes à l’investissement et basées en Afrique. »

L’écosystème technologique africain a encore progressé en 2022. Selon l’Africa Venture Capital Report 2022 de Partech, le financement du secteur africain est passé de 6,0 milliards USD en 2021 (https://apo-opa.info/3Th8e6Y) à 6,5 milliards USD en 2022. De toute évidence, les forces profondes soutenant la croissance de l’écosystème technologique africain l’ont emporté sur les vents contraires mondiaux.

À travers l’Africa Seed Fund, Flat6Labs investira dans 160 entreprises en phase de pré-amorçage et de pré-série A, avec des parts allant de 150 000 à 500 000 USD dans le cadre du programme Africa Seed de Flat6Labs. Flat6Labs attribuera également des fonds d’amorçage à des fondateurs confirmés, indépendamment du programme. ASF prévoit également de réinvestir dans les entreprises de son portefeuille dans des phases de suivi.

Le programme Africa Seed de Flat6Labs apporte aux entreprises qui le rejoignent un financement de démarrage, un soutien commercial régional, un accès à un réseau régional de mentors expérimentés, ainsi qu’un soutien réglementaire et logistique pour la mise en place et le développement de leurs activités. Le programme est également adapté à la dimension régionale avec un modèle hybride qui prévoit des interactions physiques sur le terrain des marchés locaux combinées à des composantes virtuelles facilitant les interactions entre les groupes au sein de toute la région couverte par le fonds. Deux groupes seront constitués chaque année, chacun comptant entre 10 et 15 startups en moyenne. Les premiers investissements dans les startups retenues sont prévus avant la fin de l’année 2023.

Dina el-Shenoufy, commanditée d’ASF, souligne « la position idéale de l’Africa Seed Fund pour favoriser les changements positifs à long terme que la jeunesse africaine mérite véritablement, et pour offrir des ressources aux plus brillants d’entre eux, tout en accélérant l’avenir du continent africain ». Et d’ajouter : « Le programme est conçu pour doter les entrepreneurs des ressources requises pour qu’ils puissent se développer et faire évoluer leur activité vers de nouveaux sommets. »

« Nous constatons que la maturité des entrepreneurs s’est développée au fil des ans, avec l’émergence d’une nouvelle vague de fondateurs plus expérimentés. Nous répondrons également aux besoins de ces fondateurs, avec des contributions plus importantes pour les soutenir et un programme différent », a ajouté el-Shenoufy.

L’Africa Seed Fund (ASF) est une initiative de Flat6Labs, projet (SAIS), avec le soutien de GIZ pour le compte du gouvernement allemand (https://apo-opa.info/3lbHYOS), avec le soutien du projet AIP (Egyptian Agricultural Innovation Project) et du projet SAIS (Scaling Digital Agricultural Innovations through Start-ups).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here