Financial Afrik : Des Tunisiens parmi les 100 personnalités qui transforment l’Afrique

0
773

Comme chaque année depuis 8 ans, Financial Afrik présente chaque année son classement de ceux qui transforment l’Afrique. Pour cette nouvelle édition 2022, Financial Afrik a choisi 100 personnalités africaines contribuant au rayonnement et au développement du continent.

Nous retrouvons dans ce classement plusieurs tunisiens dont Bilel Darnaoui, Directeur Général de la Société Monétique de Tunisie (SMT), Bilel Sahnoun, DG de la Bourse de Tunis, Slim Feriani, Fonds souverain de Djibouti (FSD) et Aziz Mebarek, co-fondateur d’AfricInvest.

Bilel Darnaoui s’est frayé une place dans la catégorie « Intégrateur Monétique de l’année 2022 ». Fort d’une expérience de 30 ans dans le domaine bancaire, Bilel Darnaoui dirige la Société Monétique de Tunisie. Au cours de l’année 2022, le pays a franchi des étapes décisives avec la mise à niveau de sa plateforme de paiement électronique alignée sur le système international. L’entreprise qui effectue 300 000 opérations par jour, y compris le e-commerce, a aussi finalisé le switch national tunisien permettant l’interopérabilité des services de paiement mobile.

Dans la catégorie « Assurance multirisques de l’intégration africaine – CEO », Financial Afrik a mis à l’honneur Bilel Sahnoun. Diplômé d’ingénieur de l’école centrale de Lyon et titulaire d’un MBA de la Mediterranean School of Business, Bilel Sahnoun a commencé sa carrière en 1990 au sein de l’Union Bancaire pour le Commerce et l’Industrie (UBCI) filiale du Groupe BNP – PARIBAS où il a gravi les échelons de l’inspection générale aux grandes entreprises. Depuis février 2015, il est Directeur Général de la Bourse de Tunis (BVMT). Sous sa houlette, la place financière a mis en place un comité de place du marché des capitaux, englobant le CMF, l’AIB, et Tunisie Clearing. Également sous sa direction, le lancement d’une mission de réformes réglementaires des marchés financiers avec l’appui de la BERD, l’accès de la BVMT au statut de membre à part entière de la Fédération Mondiale des Bourses (World Federation of Exchanges WFE), l’upgrading du rating de la Tunisie auprès des principaux fournisseurs d’indices internationaux FTSE et MSCI, le lancement d’une étude de perception de la Bourse et du marché des capitaux en collaboration avec la Fondation Konrad Adenauer (KAS) et l’établissement d’un MOU avec NASDAQ DUBAÏ pour l’émission de Sukuks par la Tunisie.

Pour Financial Afrik, le « Financier de l’année 2022 » est Tunisien. Il s’agit de Slim Feriani, Fonds souverain de Djibouti (FSD). Fort de 33 ans d’expérience internationale dans les marchés financiers (boursiers et obligataires) et la banque, le tunisien Slim Feriani, 57 ans, est depuis novembre 2021 directeur général du Fonds souverain de Djibouti. L’ancien ministre tunisien de l’industrie, de l’énergie, des mines, des énergies renouvelables et des PME (2017-2020), a choisi de réaliser les premiers investissements du fonds souverain dans Djibouti Telecom (dont il est président du conseil d’administration), opérateur stratégique d’un pays traversé par 8 câbles sous marins majeurs. L’autre intérêt du FSD porte sur la gestion de 60% des ressources de la Caisse de Sécurité Sociale. De même, le fonds souverain détient 40% de la holding Great Horn Investment Holding (GHIM), qui comprend 27 pays. Dr. Feriani est titulaire d’un MBA (Master in Business Administration) et d’un Ph.D. (Doctorat d’état Américain) en finance, investissement et finance internationale de l’Université George Washington à Washington D.C., où il a enseigné des cours dans ces domaines de spécialité et a ensuite siégé au conseil consultatif de sa School of Business.

« Le deal de l’année » c’est AfricInvest pour son exit dans Bridge Group West Africa au profit de Teyliom Finance.

Aziz Mebarek, de nationalité tunisienne, est le co-fondateur d’AfricInvest, structure panafricaine lancée en 1994.

En juillet 2022, les deux fonds AfricInvest II LLC et AfricInvest Financial Sector Fund Ltd sont sortis de leur investissement dans Bridge Group West Africa «BGWA». Cet exit réussi après 8 ans de présence, illustre une année faste. Courant mai, le fonds d’origine tunisienne a en effet levé 411 millions de dollars à travers AfricInvest Fund IV, un montant historique pour la société de capital investissement. Pour rappel, le fonds AfricInvest III avait été clôturé en 2016 à 272 millions d’euros. AfricInvest a été fondé par trois associés dont Aziz Mebarek, diplômé de l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées (Paris). A ce jour, AfricInvest gère 1,5 milliard d’euros dans 18 fonds et bénéficie d’un soutien solide et à long terme des investisseurs locaux et internationaux, y compris des principales instittuions financières de développement aux Etats-Unis et en Europe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here