Façonner l’avenir : 80 ans d’innovation pour les plieuses-colleuses BOBST

0
357

C’est en 1942 que BOBST a livré la première plieuse-colleuse, la PCR 382, à des clients établis en Suisse et en France. Aujourd’hui, l’entreprise célèbre huit décennies historiques de progrès et de développement.

À l’époque, la PCR 382 permettait d’obtenir une qualité de boîte élevée et constante à l’échelle industrielle. Associée à la toute nouvelle presse à découper BOBST AP900, elle a créé une ligne de transformation complète pour les boîtes en carton pliantes. Aujourd’hui, bon nombre de clients ayant investi dans les premières plieuses-colleuses du marché font toujours appel à des équipements BOBST.

La vitesse, devenue un facteur clé

Säuberlin & Pfeiffer SA, membre du groupe Autajon basé à Châtel-St-Denis, en Suisse, est l’un de ces clients. Même si l’entreprise est équipée de la toute dernière génération de plieuses-colleuses BOBST, elle possède une ancienne PCR 382, toujours utilisée à ce jour.

Interrogé sur la raison pour laquelle Säuberlin & Pfeiffer est resté un client fidèle de BOBST, le directeur de l’entreprise a déclaré : « Nous apprécions la stabilité et la fiabilité des machines BOBST, elles sont extrêmement faciles à utiliser. »

Même avec l’une des toutes premières plieuses-colleuses encore en activité, pour lui, il n’y a aucune comparaison possible avec les machines actuelles. « La configuration de la PCR 382 est très différente de celle d’une plieuse-colleuse moderne », affirme-t-il.

Les changements sont devenus une étape cruciale dans la production d’emballages. En plus de délivrer la qualité et la constance que les clients attendent, Säuberlin & Pfeiffer doit faire face au fait que les commandes sont devenues plus petites et plus fréquentes, mettant ainsi l’accent sur des travaux plus rapides et plus courts.

Pour le directeur de Säuberlin & Pfeiffer, il est donc primordial de s’équiper de machines conviviales, hautement automatisées et permettant de réduire les temps de changement. « L’efficacité est essentielle et la réduction des temps de réglage est et restera un facteur essentiel pour rester compétitif », conclut-il.

Aucun compromis sur la qualité

La nécessité de machines fiables est également un sujet récurrent lors d’un entretien avec Carlos Labori, PDG d’Envase Gràfico Industrial SA (EGISA), basée à Barcelone.

L’entreprise a été l’une des premières en Espagne à investir dans une plieuse-colleuse BOBST dans les années 1960. Leur PCR 800 a depuis été remplacée par une technologie BOBST plus récente, et EGISA est toujours partenaire du Groupe à ce jour.

« Parmi leurs nombreuses qualités, nous apprécions particulièrement leur fiabilité, leur durabilité et leur modularité », explique Carlos Labori. Spécialisés dans le packaging haut de gamme pour des marques prestigieuses, la précision est de rigueur. « Le pliage-collage intervient à la fin du long processus de conception et de réalisation d’une boîte, et au moment où les défauts potentiels des étapes de production précédentes apparaissent », poursuit-il.

Cette étape de la chaîne de production est donc essentielle et contribue pour une part importante à l’objectif de son entreprise d’ajouter un maximum de valeur à chaque boîte. Avec un espace disponible limité et des attentes croissantes de clients, EGISA tire pleinement parti du haut niveau d’automatisation et de la productivité et de la précision accrues des dernières plieuses-colleuses BOBST.

Bien que le processus de base de pliage-collage n’ait pas beaucoup changé au cours de toutes ces années, l’efficacité et la précision des machines ont considérablement évolué. Carlos Labori ajoute que « les machines BOBST montrent que qualité et productivité ne sont pas incompatibles ». Il est convaincu que son entreprise poursuivra cette relation de longue date avec BOBST, car, déclare-t-il, « après l’acquisition d’une machine, nous pouvons toujours compter sur des services locaux pour nous aider lorsque nous en avons besoin, même si cela implique de devoir faire livrer une pièce de rechange en taxi ».

Compléter la ligne de pliage-collage

En 1963, BOBST élargit sa gamme de plieuses-colleuses en lançant la première machine de traitement de boîtes en carton ondulé, la DYNAMIC 130. C’est alors le début du développement d’une gamme dédiée au façonnage de l’ondulé et du contrecollé. Le convertisseur d’emballages italien Fag Artigrafiche Spa a acheté une DOMINO 145 en 1999 afin d’améliorer ses capacités de collage. Cette même DOMINO 145 est encore utilisée aujourd’hui, mais Fag a depuis enrichi le parc de machines avec plusieurs autres plieuses-colleuses.

Concernant l’évolution de la machine, Mario Gambera, directeur de la production de l’usine de Dogliani, a affirmé : « Nous pouvions toujours compter sur la précision de nos plieuses-colleuses BOBST, mais le niveau d’automatisation de la nouvelle génération de machines a grandement facilité le travail des opérateurs. »

L’entreprise possède deux MASTERFOLD 230, dont l’une est équipée du tout nouvel empaqueteur automatique SPEEDPACK, permettant ainsi à la machine de fonctionner à une vitesse maximale de 250 m/min et d’exploiter tout le potentiel de la ligne de pliage-collage.

En effet, pour Mario Gambera : « la mécanisation du processus pré- et post-machine est, et restera, la clé pour augmenter davantage la productivité et la qualité du produit final ». Il est ainsi aligné sur la vision de BOBST, qui considère la connexion numérique des machines et des collaborateurs durant le processus de production comme une étape importante pour l’avenir de la conversion.

« La productivité, la qualité et la polyvalence sont les principales caractéristiques de notre service pliage-collage et au fil des années, BOBST nous a aidés à atteindre cet objectif avec innovation et service », conclut Mario Gambera.

Une vision pour l’avenir

« Nous sommes extrêmement fiers de ce que nous avons accompli au cours de ces 80 dernières années », déclare Pierre Binggeli, responsable de la gamme de produits plieuses-colleuses chez BOBST. Pierre, qui a rejoint l’entreprise depuis plus de 20 ans, a été témoin d’importantes évolutions.

Il affirme : « L’aspect humain sera toujours un facteur important dans le processus de pliage-collage, mais les machines d’aujourd’hui sont beaucoup plus productives, précises et flexibles, tout en offrant un niveau toujours croissant d’automatisation, de facilité d’utilisation et de sécurité de l’opérateur. »

Après avoir ajouté différents appareils, modules et périphériques aux plieuses-colleuses au fil des années, presque chaque machine livrée est différente, répondant ainsi parfaitement aux besoins particuliers du client. Aujourd’hui, les développements de machines les plus récents comprennent également la numérisation et la connectivité nécessaires pour permettre aux clients de passer à l’industrie 4.0.

Comme l’affirme Pierre : « même si BOBST célèbre aujourd’hui le 80eanniversaire des plieuses-colleuses, nous sommes pleinement concentrés sur ce qui nous attend et profondément attachés aux 4 piliers de la vision de BOBST : connectivité, digitalisation, automatisation et développement durable. Les défis économiques et écologiques d’aujourd’hui sont considérables. Mais nous sommes déterminés à continuer d’innover, à garder une longueur d’avance et à façonner l’avenir de l’industrie de l’emballage. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here