Etats-Unis : 900 salariés d’une fintech licenciés sur Zoom

0
574

« Si vous êtes conviés à cette réunion, c’est que vous faites partie des salariés licenciés. Votre contrat chez nous s’achève avec effet immédiat », a déclaré Vishal Garg, PDG de la fintech américaine Better.com, lors d’un appel en visioconférence Zoom annonçant ainsi le licenciement de 900 salariés, soit 10% des effectifs.

Cette méthode brutale a provoqué un tollé surtout que le dirigeant a régulièrement été épinglé par les médias américains pour son management violent.« C’est la deuxième fois dans ma carrière que je dois faire ça. La dernière fois, j’ai pleuré. », avait confié Vishal Garg qui justifie cette coupe dans les effectifs par le manque de productivité des personnes licenciées, les accusant de ne travailler que deux heures par jour et de « voler » les clients et leurs collègues.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here