Éducation, énergie et infrastructures : La BEI investit dans l’avenir de la Tunisie

0
346

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) renforce son soutien à l’économie tunisienne avec un ensemble de financements significatifs totalisant 450 millions d’euros.

A travers ce financement, la BEI réitère son engagement à soutenir le développement économique et social de la Tunisie.

La Banque se concentre sur la résilience et la croissance du secteur privé, la promotion des solutions énergétiques durables et l’amélioration de l’accessibilité des régions éloignées, contribuant ainsi à une croissance plus inclusive.

Parmi les initiatives principales, une ligne de crédit baptisée « Tunisie Relance Économique » de 170 millions d’euros sera mise en place pour soutenir les micros, petites et moyennes entreprises, qui représentent environ 90 % des entreprises tunisiennes et emploient 60 % de la main-d’œuvre.

Ce crédit, accompagné d’une subvention de 8 millions d’euros de l’Union Européenne, vise à faciliter l’accès au financement et à proposer des instruments innovants de partage des risques, favorisant ainsi la création d’emplois et l’investissement continu des entreprises.

La BEI a également investi 210 millions d’euros pour le dédoublement de la route entre Sfax et Kasserine, améliorant ainsi la connectivité régionale et réduisant les coûts de mobilité. Ce projet est destiné à promouvoir une croissance économique équilibrée et à renforcer le développement du secteur privé en reliant les régions aux principaux centres économiques.

Un prêt de 45 millions d’euros sera consacré au projet d’interconnexion électrique ELMED entre la Tunisie et l’Italie. Ce projet, réalisé en collaboration avec les partenaires de Team Europe, vise à améliorer la sécurité énergétique de la Tunisie et à exploiter son potentiel en matière d’énergies renouvelables, en cohérence avec les objectifs de sécurité énergétique et de durabilité de l’Union Européenne.

En outre, la BEI a accordé une subvention de 25 millions d’euros de l’Union Européenne pour moderniser les établissements scolaires tunisiens. Ce projet, qui fait suite à un prêt de 40 millions d’euros signé en 2023, a pour objectif d’améliorer les conditions d’apprentissage pour environ 14 500 élèves grâce à la construction de 80 nouvelles écoles primaires et à une digitalisation accrue de l’éducation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here