Dhouha Sellaoui «René Descartes, Notre priorité, l’éducation et la formation des nouvelles générations»

0
479

Interview avec Dhouha Sellaoui ep. Ben Ghorbel, PDG du Groupe Scolaire René Descartes, de la Fondation Habib Bourguiba et de l’English International School of Tunis

Le Groupe Scolaire René Descartes est devenu, en quelques années, l’un des plus grands noms de l’enseignement privé en Tunisie avec pas moins de 5 établissements dans le Grand-Tunis, constitués -dans le quartier d’Ennasr 2- du Groupe scolaire René Descartes (GSRD) et de la Fondation Habib Bourguiba (FHB), aux Berges du Lac 2 d’un collège/lycée et, grande nouveauté de la rentrée, d’une école internationale anglaise (EIST) à La Marsa. Ce groupe, dirigé par Dhouha Sellaoui ep. Ben Ghorbel, est une véritable institution éducative guidée par des valeurs fortes d’équité, de liberté et une exigence absolue de qualité.

Question d’actualité tout d’abord : nous avons appris que vous avez reçu une décoration le 8 juillet dernier. De quoi s’agissait-il exactement et pourquoi ?

Il s’agit des insignes de Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques françaises, une distinction qui m’a été remise par l’Ambassadeur de France en Tunisie, M. André Parant. Cette décoration, remise au nom du Premier ministre français, souligne la contribution active à l’expansion de la langue et la culture françaises à travers tout le travail qui a été mené au GSRD.  C’est un honneur pour moi-même, que je partage avec ma famille, tout particulièrement ma mère Hayet Smida, fondatrice de notre Groupe, et mon époux Zied Ben Ghorbel, car le GSRD est une affaire de famille et de cœur. Cette médaille est le symbole d’une reconnaissance pour le travail que nous avons mené ces dernières années avec toutes mes équipes également, que j’associe à cette distinction.

L’ambassadeur de France a inauguré récemment un nouvel établissement du Groupe René Descartes. Quels sont les dernières évolutions qu’a connu votre groupe ?

 Nous sommes en perpétuelle réflexion sur les besoins et les attentes de nos élèves et c’est ainsi que nous nous adaptons aux besoins éducatifs, en terme de structures, d’installations et de services. Nous gérons un groupe d’établissements accueillant des élèves de la petite maternelle jusqu’au baccalauréat sur les hauteurs d’Ennasr 2 à Tunis avec des espaces pédagogiques et de vie scolaire ainsi que des installations de très haute qualité. Et ce sont justement ces nouvelles installations du lycée (notamment ses équipements sportifs et artistiques et également la nouvelle web radio lancée par les élèves) que l’ambassadeur André Parant a inauguré récemment. J’ai retenu une phrase forte qu’il a prononcée lors de sa venue, affirmant que « le groupe René Descartes est devenu aujourd’hui une référence pour tous ceux et toutes celles qui ambitionnent de rejoindre notre réseau homologué en Tunisie ».

Vous avez ouvert il n’y a pas longtemps un deuxième site dans le quartier des Berges du Lac 2 dans une très belle bâtisse qui ne passe pas inaperçue.

 Nous entamons en septembre notre troisième rentrée scolaire au sein de ce nouveau collège-lycée installé dans un bâtiment flambant-neuf avec vue sur le Lac de Tunis. Imposant par sa taille et par son architecture d’une grande élégance haussmannienne, ce nouvel établissement compte 32 classes équipées des matériels pédagogiques les plus innovants. Les élèves bénéficient d’un cadre scolaire hors pair, alliant sécurité, confort et qualité pédagogique. Ce fut, en 2019, le premier établissement relevant du projet « Tunisie Pilote » lancé par l’ambassade de France en Tunisie et la première école au monde à avoir ouvert dans le cadre de la démarche engagée par le président de la République française, Emmanuel Macron, avec l’objectif de doubler les effectifs des élèves des établissements à programme français à l’horizon 2025. Dans cet établissement et dans tous les autres, ce qui est le plus important pour nous, c’est d’offrir les meilleurs services et les meilleures conditions d’apprentissage et d’enseignement. Nous nous appliquons chaque jour à former et à responsabiliser les futurs citoyens qui nous sont confiés, dans les valeurs universelles de respect, de fraternité, de justice, de démocratie et de liberté individuelle.

Vous avez travaillé de très près avec les responsables de l’AEFE. Comment les choses se sont-t-elles déroulées, notamment pour l’obtention des homologations ?

La relation a été exemplaire sur tous les plans. Nous avons obtenu les homologations successivement au fil de ces dernières années. La dernière, qui nous a été attribuée, est entrée en vigueur à la rentrée 2020-2021, confirmant l’homologation de l’ensemble des cycles scolaires de tous les établissements du GSRD. Cette homologation atteste de la conformité aux principes, aux programmes et à l’organisation pédagogique du système éducatif français. C’est le fruit d’une collaboration active et d’un travail régulier avec les représentants de l’Agence de l’Enseignement Français de l’Etranger et les services de l’Ambassade de France. 

 Après l’enseignement français, vous rajoutez une corde à votre arc avec l’ouverture  d’une école internationale pour l’enseignement de la langue anglaise ?

Il s’agit, en effet, d’un tournant dans la vie de notre entreprise, avec l’ouverture de l’English International School of Tunis (EIST) à La Marsa. Cette nouvelle école sera guidée par la même philosophie et les mêmes exigences de qualité que nos autres établissements. L’EIST, installée sur un site de 10.000 m² dont 4500 m² couverts, a pour devise « A bridge to the international level », que l’on pourrait traduire par « un pont vers  un niveau international », qui résume parfaitement nos ambitions, celles d’ouvrir les portes du monde aux élèves inscrits dans notre établissement.

Concrètement, les cycles scolaires proposés débuteront de la maternelle jusqu’à la 7e année et s’élargiront aux autres niveaux progressivement les années suivantes. Les cours seront dispensés par des enseignants hautement qualifiés qui ont été rigoureusement sélectionnés sur la base de leur expérience et de leur expertise. Nous combinerons l’éducation traditionnelle avec des pratiques pédagogiques modernes en utilisant la technologie pour améliorer l’apprentissage.

La Fondation Habib Bourguiba est également un autre maillon de votre chaîne. Quelle est son positionnement dans votre groupe ?

L’enseignement que nous proposons à la FHB correspond au programme officiel tunisien dans un cadre de respect de l’identité culturelle nationale. Nous y accueillons des élèves de la classe préparatoire à la 7e année primaire. L’enseignement de la langue française y est dispensé jusqu’en fin de cycle aboutissant à une certification DELF, afin que nos apprenants maîtrisent aussi bien l’arabe, le français et l’anglais, et qu’ils puissent ainsi se présenter aux concours nationaux ou d’entrée aux établissements français.

On vous a entendu à maintes reprises lors de différents événements rendre hommage à Mme Hayet Smida, qui est la fondatrice de l’école, et qui n’est autre que votre maman. Quel rôle a-t-elle joué dans votre parcours ?

Effectivement, je l’admire profondément. Je l’admire en tant que femme, mère et dirigeante. Elle a fondé le Groupe Scolaire René Descartes à une époque où l’enseignement de la langue française en Tunisie n’avait pas la place qu’il a aujourd’hui, à une époque où être une femme dirigeante n’était pas chose facile. Elle a guidé mon parcours professionnel, et j’espère que je serai toujours à la hauteur de la confiance qu’elle a placée en moi. Les insignes que j’ai reçus, je les partage avec elle pour lui rendre hommage et la remercier pour tout ce qu’elle a fait et pour tous les combats qu’elle a menés.

Votre parcours, c’est donc aussi une histoire de famille ?

Absolument. Comme je le disais précédemment, le Groupe Scolaire René Descartes c’est une affaire de famille et de cœur. Mon époux, Zied Ben Ghorbel, m’accompagne au quotidien et est un soutien de chaque instant. C’est grâce à lui et à mes proches que j’ai réussi à atteindre les objectifs que nous nous sommes donnés avec nos partenaires financiers. Nous travaillons ensemble et partageons les mêmes valeurs. Profondément Tunisiens et fiers de l’être, nous sommes nourris de nos origines mais aussi de valeurs fondamentales d’ouverture sur le monde, de tolérance, d’égalité filles-garçons et de cultures plurielles. Nous avons d’ailleurs, à René Descartes, choisi notre devise : « élève aujourd’hui, citoyen demain » car nous portons haut et fort les valeurs d’humanisme et d’universalité.

Rating: 4.3/5. From 2 votes.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here