De la Tunisie à la France : Wattnow ouvre sa 1ère filiale à Toulouse

0
3222

La startup tunisienne Wattnow, spécialisée dans la gestion de l’énergie pour les entreprises, a récemment ouvert sa première filiale en France, à Toulouse.

La société prévoit également d’établir un centre de R&D dans la ville rose afin de renforcer ses équipes de développement logiciel et d’intelligence artificielle (IA).

Wattnow a été repérée par le bureau de Business France Tunisie, qui a facilité son implantation dans la région.

Cette implantation marque une nouvelle étape dans la croissance internationale de la startup qui veut commercialiser sa solution en France et introduire sa solution innovante combinant l’apprentissage automatique et l’Internet des objets (IoT) sur le marché français.

La décision de choisir Toulouse comme lieu d’implantation s’explique par l’intérêt croissant des entreprises françaises pour la solution proposée par Wattnow, ainsi que par les enjeux importants liés à la réduction de l’empreinte carbone et des coûts qui en découlent.

Il convient de noter que l’industrie à Toulouse représente actuellement 19% des émissions de gaz à effet de serre, ce qui en fait un marché potentiellement favorable pour les solutions énergétiques durables comme celle de Wattnow.

Créée en 2018 et basée en Tunisie, Wattnow a développé une solution IoT dédiée à la gestion de l’énergie pour les entreprises. Wattnow s’engage à aider les entreprises à optimiser leur utilisation de l’énergie et à prolonger la durée de vie de leurs actifs, dans le but de réduire les coûts et l’empreinte carbone. Sa solution IoT repose sur des capteurs intelligents qui collectent des données, ainsi que sur un algorithme de prédiction qui analyse et optimise la consommation d’énergie en temps réel. Cette technologie permet également d’automatiser certains processus, tels que l’éclairage et la climatisation.

Actuellement, la solution Wattnow est déployée sur plus de 500 sites répartis sur trois continents, y compris dans plusieurs filiales de grandes entreprises françaises, générant ainsi plus d’un milliard de points de données par mois.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here