Crise des médicaments en Tunisie : Les précisions du CNIP

0
181

Tarek Hammami, président de la Chambre nationale de l’industrie pharmaceutique tunisienne (CNIP), s’est exprimé sur la crise des médicaments en Tunisie.

Les causes

Selon ses propos, recueillis par l’Agence Tunis Afrique Presse (TAP), cette crise qui touche essentiellement le secteur public, est due aux difficultés financières de la Pharmacie Centrale et de certains fabricants.

En effet, certains fabricants qui veulent plus les produire en raison du prix dérisoire, a-t-il précisé.

Les conséquences

Le responsable a fait savoir que les médicaments sont indisponibles dans les pharmacies des hôpitaux publics.

Tarek Hammami a expliqué que cela est dû au fait que les médicaments génériques sont essentiellement disponibles dans les pharmacies privées.

Indéniablement, cette crise impacte également le droit à la vie et à la santé qui sont menacés. Les personnes souffrant de maladies chroniques se retrouvent en première ligne, privées de leurs soins.

Quelles solutions ?

Dans ce contexte, le président de la Chambre appelé à trouver des solutions à la crise financière de la pharmacie centrale.

Le responsable a souligné la nécessité de lever la compensation pour promouvoir la production.

Il estime également nécessaire de réformer les caisses sociales, revoir les prix de certains médicaments dont les matières de base sont chères et de promouvoir la production locale.

Tarek Hammami a proposé de réviser la loi afin d’inciter à l’investissement et améliorer la situation des entreprises pharmaceutiques.

Enfin, il a mis l’accent sur l’importance de promouvoir la production locale qui couvre 77% des besoins afin d’atteindre l’autosuffisance en médicaments.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here