Commerce extérieur de la Tunisie : Bilan des cinq premiers mois de 2024

0
350
L’Institut National de la Statistique Tunisie

L’Institut National de la Statistique (INS) vient de publier aujourd’hui, mercredi 19 juin 2024, son rapport mensuel « Commerce Extérieur aux prix courants », à mai 2024.

Croissance des exportations et baisse des importations

Au cours des cinq premiers mois de 2024, les échanges commerciaux de la Tunisie ont révélé une augmentation des exportations de 3,3 % par rapport à la même période en 2023, atteignant 26 750 millions de dinars (MD) contre 25 903,7 MD. En revanche, les importations ont diminué de 2,5 %, s’établissant à 33 162,9 MD contre 34 004,4 MD enregistrés l’année précédente.

Réduction du déficit commercial et amélioration du taux de couverture

Cette évolution des échanges a conduit à une réduction du déficit commercial, qui s’est allégé à -6 413 MD, comparé à -8 100,7 MD durant les cinq premiers mois de 2023. Le taux de couverture des importations par les exportations a ainsi gagné 4,5 points pour atteindre 80,7 %.

Détails par secteur d’exportation

L’augmentation des exportations est principalement attribuable à plusieurs secteurs clés :

Industries agro-alimentaires : Les exportations ont bondi de 53,1 %, principalement grâce à la hausse des ventes d’huile d’olive, qui ont atteint 2 977,1 MD contre 1 470,7 MD l’année précédente.

Energie : Les exportations ont progressé de 6,4 %.

Industries mécaniques et électriques : Une légère augmentation de 1,3 % a été observée.

Toutefois, certains secteurs ont connu des baisses :

Mines, phosphates et dérivés : Réduction de 31,1 %.

Textiles, habillement et cuirs : Baisse de 8,6 %.

Variations des importations

Le recul de 2,5 % des importations résulte principalement de :

Matières premières et demi-produits : Baisse de 6,6 %, représentant 34 % du total des importations.

Produits énergétiques : Augmentation de 6,2 %.

Biens d’équipement et de consommation : Stabilité relative avec des variations de -0,2 % et +0,1 % respectivement.

Répartition géographique des échanges

Les exportations vers l’Union européenne, représentant 70,3 % du total, ont augmenté de 2,4 %, notamment vers :

– Italie : +12 %

– Espagne : +39 %

– Belgique : +6,2 %

À l’inverse, elles ont diminué vers :

– France : -0,2 %

– Allemagne : -5,6 %

Avec les pays arabes :

– Algérie : +49,2 %

– Égypte : +6,9 %

– Libye : -20,2 %

– Maroc : -19,2 %

Les importations de l’Union européenne, représentant 44,2 % du total, ont légèrement baissé de 1,1 %, s’établissant à 14 660,4 MD. Les variations incluent :

– Italie : -10,1 %

– France : -3,2 %

– Belgique : -24,4 %

– Allemagne : +12,6 %

– Espagne : +3,2 %

Hors Union européenne, les importations ont varié :

– Russie : +7,9 %

– Inde : +22,1 %

– Chine : +0,3 %

– USA : -15,7 %

– Turquie : -9,3 %

– Ukraine : -2,7 %

Solde de la balance commerciale

Le déficit commercial s’élève à -6 413 MD, principalement dû aux échanges déficitaires avec :

– Chine : -3 314,1 MD

– Russie : -2 625,5 MD

– Algérie : -1 643,2 MD

– Turquie : -1 155,8 MD

– Grèce : -738,9 MD

– Ukraine : -614,8 MD

En revanche, des excédents ont été enregistrés avec :

– France : +2 446,4 MD

– Italie : +1 098,6 MD

– Allemagne : +946,4 MD

– Libye : +790,2 MD

– Maroc : +131,6 MD

Déficit énergétique et hors énergie

Le déficit de la balance commerciale hors énergie s’est réduit à -1 438,3 MD, tandis que le déficit énergétique a atteint -4 974,7 MD, contre -4 684,2 MD pour la même période en 2023.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here