Comment stabiliser la note souveraine de la Tunisie selon Moody’s

0
240
Moody’s

Une conférence en ligne, organisée par le club finance de l’Association des Tunisiens des Grandes Écoles (ATUGE) a été tenue sous le thème « Le Risque de défaut des pays, est-il réel ? ».

Mickaël Gondrand, analyste à l’agence de notation américaine, Moody’s est intervenu pour évoquer les solutions possibles pour que la Tunisie puisse avoir une note souveraine stable.

Cependant, avec un déficit budgétaire et des dettes élevés, les besoins de financement du pays restent énormes non seulement pour cette année mais pour les années à venir également, a souligné Mickaël Gondrand.

En effet, selon lui, les ménages, les entreprises et le gouvernement sont incapables à eux seuls d’assurer ces financements et en l’absence d’un accord avec le Fonds Monétaire International (FMI) qui permettrait de cristalliser les autres sources de financement concessionnel, la sortie sur le marché international demeure actuellement, problématique pour la Tunisie. 

Ce sont pour ces raisons que la Tunisie est appelée à identifier avec plus de visibilité et de clarté ses sources de financement.

« En tant qu’agence de notation financière, nous ne préconisons pas de réformes particulières. Seul le profil de crédit du pays nous intéresse. Par conséquent, si les sources de financement ne sont pas assurées, la Tunisie risque un défaut de paiement de sa dette », a-t-il affirmé.

No votes yet.
Please wait...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here