Comment les grandes surfaces contribuent à la hausse des prix en Tunisie ?

0
868

La fondation Temimi pour la recherche scientifique et l’information sur l’inflation en Tunisie, a organisé un séminaire, qui s’est déroulé ce week-end à Tunis.

S’exprimant lors de ce séminaire, Lotfi Riahi, président de l’Organisation tunisienne d’orientation du consommateur (OTOC), a fait savoir que la marge arrière appliquée par les grandes surfaces entraîne une hausse de prix de 35% en Tunisie.

Il a expliqué que cette marge arrière permet aux hypermarchés d’obtenir des fournisseurs une réduction du prix du produit qui varie entre 35% et 40%. 

« Cette réduction ne profite pas aux consommateurs. Les grandes surfaces sont le seul bénéficiaire de cette marge arrière », a-t-il précisé, affirmant ainsi que les grandes surfaces contribuent à la hausse des prix en Tunisie.

Taieb Souissi, président de l’Association tunisienne de défense et de sauvegarde de l’entreprise (ATDSE), a, pour sa part, souligné que « les grandes surfaces réalisent une marge bénéficiaire de 70%, grâce à des lois établis sur mesure ».

« Les lois actuelles ont permis aux hypermarchés de contrôler les prix grâce à l’hégémonie qu’ils exercent sur les circuits de distribution. », a-t-il dénoncé.

Dans ce contexte, il a déclaré qu’il est primordial d’activer le rôle du conseil de la concurrence, « ces décisions doivent être contraignantes pour limiter la domination d’un parti ou d’une minorité sur le marché ».

Lassâad Dhaouadi, président de l’Institut tunisien des conseillers fiscaux, a incombé la responsabilité de la hausse des prix à l’État, dénonçant le fait que la loi sur la protection des consommateurs n’a pas été modifiée depuis 1992. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here