Clôture de la 2ème édition des « Rencontres d’affaires tuniso-africaines » : Les objectifs ont été dépassés

0
332

Une vingtaine d’entreprises tunisiennes ayant participé aux « Rencontres d’affaires tuniso-africaines » ont accueilli ce mercredi 7 décembre 2022, des acheteurs subsahariens pour présenter grandeur nature et in situ, leurs chaines de production et faire apprécier la qualité de leurs produits et services, notamment dans les secteurs de bâtiment et de matériaux de construction, de l’agro-alimentaire et des industries diverses.

Ces visites à la demande, ont été annexées au programme de la manifestation pour couronner deux jours de rencontres B2B au cours desquels 2317 réunions d’affaires directes (B to B) ont réuni 350 représentants des institutions économiquestunisiennes et africaines. Une manifestation qui a été organisée par le Centre de Promotion des Exportations (CEPEX) sous l’égide du ministère du Commerce et du Développement des Exportations, et en coopération avec la GIZ, l’Agence allemande de coopération internationale.

Ce rendez-vous pionnier, de l’événementiel B2B, en Tunisie et en Afrique, s’est étalé sur les deux jours du 6 au 7 décembre 2022. Il a rassemblé 80importateurs de 17 pays d’Afrique subsaharienneet 200 entreprises tunisiennes exportant des biens et services, actives dans 10 secteurs.

L’objectif étant d’explorer les marchés africains à l’export, entre dans le cadre des programmes promotionnelles du CEPEX visant à rechercher de nouvelles opportunités réelles d’exportation vers ces marchés, avec  un cadre juridique de plus en plus favorable, surtout après l’accord, ratifié par la Tunisie, d’adhésion à  la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAf).

Présence intensive et représentation sectorielle étendue

Les « Rencontres d’Affaires Tuniso-Africaines » ont également vu une présence intensive dépassant les 1000 participants de Tunisie, d’Afrique et des pays européens. Les participants ont salué la qualité de l’organisation de cet événement africain, soulignant qu’il s’élève au rang des grands événements européens.

Les réunions professionnelles directes ont également été caractérisées par une représentation sectorielle élargie réunissant les secteurs de l’alimentation, des matériaux de construction, des industries mécaniques et électriques, des industries pharmaceutiques, du textile et de l’habillement, ainsi que des travaux publics, des services de santé, de l’éducation et de la formation, des technologies de l’information et des produits chimiques.

Mardi, premier jour de l’événement, Madame Fadhila Rabhi, Ministre du Commerce et du Développement des Exportations, a prononcé une allocution de bienvenue devant les  539participants qui ont assisté à la plénière, dans laquelle elle a souligné l’importance d’un tel rendez-vous pour renforcer les relations institutionnelles tuniso-africaines, et pour la mise en réseau et l’établissement de partenariats fondés sur le principe de l’avantage mutuel.

Les 12 interventions ont été l’occasion aux hauts représentants des organisations régionales et mondiales, nationales et africaines présentes pour saluer cette initiative de la Tunisie qui vise à renforcer les échanges commerciaux gagnant-gagnant entre les opérateurs économiques du continents,  et pour mettre l’accent sur l’importance d’impulser les échanges intra-africains.

Un programme riche et des rencontres fructueuses.. Un événement économique pionnier en Tunisie et au niveau de l’Afrique

Parallèlement à la série de rencontres professionnelles directes tenues sur une période d’un jour et demi entre les entreprises tunisiennes à la recherche d’opportunités d’exportation et les représentants des entreprises participantes de 17pays d’Afrique subsaharienne, une rencontre institutionnelle intitulée « Coopération institutionnelle pour le développement du partenariat et du commerce entre les pays africains » a eu lieu le mardi 6 décembre, à la « Maison de l’Exportateur ».

Cette réunion de coordination a abouti à l’élaboration d’une vision commune pour tirer profit des mécanismes de financement et d’appui technique offerts par la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). La réunion a souligné la volonté commune de trouver les moyens et les outils nécessaires pour renforcer la coopération institutionnelle et développer le commerce entre les différents pays africains.

150 participants ont pris part à deux atelier, en marge des rencontres B2B,  sur les thème « Startups et digital : Accélérateur du partenariat et des échanges intra-africains » et « l’accord de la ZLECAf (Zone de libre-échange continentale africaine), protocoles et mécanismes ».

Il est à rappeler qu’en 2020, le CEPEX a organisé une première édition des « Rencontres d’affaires tunisio-africaines » en mode virtuel dicté par les mesures de précaution face aux conditions sanitaires imposées par la pandémie du coronavirus. Cet événement est principalement basé sur la mise en réseau des partenariats professionnels, afin de renforcer l’orientation des entreprises tunisiennes exportatrices vers les marchés africains et de stimuler davantage le commerce avec l’Afrique subsaharienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here